Mois : juillet 2011 (Page 1 sur 2)

Dégustation : Champagne Henri Giraud cuvée Code noir

Le Champagne Henri Giraud, cuvée Code noir est composé de 100% de pinot noir et élaboré en fût de chêne de la foret d’Argonne, le nom de la cuvée « Code noir » vient de « Code » pour le premier décodage au monde du génome de la vigne et « noir » pour le pinot noir.

À l’œil :

Jaune paille

Lumineux, avec de très beaux cordons de mousse et une fine effervescence

Au nez :

Généreux, vif

Un éclat d’arôme où il est presque difficile de les identifier au premier nez, mais on reconnait tout de même la fleur blanche et le côté frais des agrumes.

Le second nez nous fait découvrir des nuances pommes/poires confites.

Déjà le nez nous apporte quelques notes vineuses.

En bouche :

Éclatant et dense !

Très chaleureux, bouquet d’épice, cannelle, poivre blanc.

Une vinosité vraiment délicate et gourmande que j’apprécie beaucoup quand elle est bien maitrisée comme ceci !

Des notes boisées vanillées en fin de bouche.

Une longueur en bouche assez courte, mais qui révèle un côté mielleux et doux.

Prix : Environ 70€ l’unité

Photo du Saran nature et de son château

Le coteaux champenois

Une bouteille de Saran nature (Coteaux champenois blanc) et derrière le château de Saran (Chouilly).

Oïdium sur grappe de chardonnay

Voici de l’oïdium sur grappe dans une parcelle de chardonnay, très rare à ce stade phénologique (Véraison ou stade M selon Baggiolini).

Cette attaque est vraiment minime et ne devrait pas se propager sur les autres grappes.

L’oïdium est une maladie cryptogamique (champignon). Elle est aussi appelée maladie du blanc, car comme vous pouvez le voir le champignon est visible sur la grappe sous forme d’une petite pellicule blanche.

L’oïdium peut être traité soit avec du soufre ou alors de manière totalement naturelle avec du purin de prêles ou encore une infusion d’ail additionnée de lait.

Dégustation : Champagne Gosset, Celebris rosé 2003 Extras brut

Une belle dégustation en compagnie de Jean-Pierre Mareigner le chef cave de chez Gosset, dans les locaux du Champagne Gosset.

Avec un esprit d’artiste cet homme nous parle de son travail, sa passion et de son passé de professeur en sein de plusieurs maison familiale dont la maison familiale de Gionges, un homme ouvert, un homme passionné !

La cuvée Celebris rosé 2003 est composé de Chardonnay 68 %, Pinot noir 25 %, Pinot meunier 7 %. Le vin rouge utilisé pour l’assemblage est issu des communes de Bouzy et d’Ambonnay.

 

À l’œil :

Une couleur rose/orangée

Fine bulle et cordon élégant

Au nez :

Le premier nez est tout simplement superbe ! Un véritable bouquet de fruit rouge du jardin et fruit des bois.

La mûre et la framboise domine, après 10 minutes dans le verre, le nez évolue pour donner des notes beaucoup plus confite

En bouche :

Le premier palais est charnel et chaleureux avec des de fruit rouge confit qui caresse la langue, vraiment très gourmand.

Les fruits rouges laisse place aux épices, la cannelle et le clou de girofle dominent sans masqué les notes acidulées des fruits rouges.

Une belle longueur en bouche qui apporte chaleur et douceur.

Conseil : Un poulet au curry avec ce Champagne… et la terre s’arrête de tourner…

Prix : environ 110€ l’unité

 

Réouverture de Blog du Champagne !

Comme vous avez pu le constater, Blog du Champagne était hors-ligne hier soir et aujourd’hui toute la journée, un problème de base de données en était la cause.
La base de données a été restaurée et donc tout remarche à merveille !
Le référencement des images sur Google a été perturbé, mais devrais revenir.

Également un nouveau design a vu le jour, plus épuré, plus luxueux et moins sombre de quoi redonner une petite jeunesse !

Merci à tous de nous suivre, et bonne visite !
Webmaster Blog du Champagne

Dégustation : Champagne Yveline Prat Georges de la Chapelle 2004

 

La Cuvée Millésime Georges de la Chapelle 2004 du Champagne Yveline Prat est composée de 60% de chardonnay, 20% de pinot noir et 20% pinot meunier qui représente les 3 cépages champenois.

La fermentation Malo-lactique est faite pour apporter plus de rondeur et elle est maitrisée en cuves inox thermorégulées.

À l’œil :

Une couleur or brut

Brillant

Au nez :

Premier nez complexe, légère note vineuse et minérale

Une belle fraicheur vient ensuite avec des arômes de fleurs blanches.

En bouche :

Le premier palais également rempli de fraicheur, avec des agrumes, pamplemousse…

Ensuite encore une étonnante fraicheur qui nous rappel le nez, avec des notes de fleurs blanches, fleurs de sureau

Une longueur belle longueur en bouche.

Conseil : La cuvée Georges de la Chapelle a encore un beau potentiel de vieillissement, elle est encore un peu trop réservée, 2 ou 3 ans supplémentaires de garde la rendront étonnante !

Prix : environ 23€ l’unité

Nouveau site pour le Champagne Ruinart

Le Champagne Ruinart a donc changé de site cette nuit, il est donc plus sobre et plus clair. Pour accéder au site désormais, plus besoin de donner votre age exact, il suffit de cliquer sur « Enter » si vous avez l’âge légal.

Autres nouveautés, il est désormais possible de visiter virtuellement les crayères a l’aide d’un petit film.

 

La gamme des Champagne Ruinart est également mieux mise en valeur (Voir image ci-dessous)

Ruinart a également choisi de mettre beaucoup plus en valeur l’art autour de ses bouteilles, on peut découvrir une bouteille de Ruinart Blanc de blanc habillé par des « fils d’or » crée par Patricia Urquiola, ou encore une création « La cuillère à Champagne » crée par India Mahdavi que je vous laisse découvrir sur le site a la rubrique « Collections ».

Bref un site beaucoup de nouvelle animation, de la musique et surtout beaucoup plus rapide que le précédent. Pour le découvrir c’est ici. Ci-dessous l’ancienne version du site.

Cette nouveauté est peu être en lien avec un prochain grand événement

 

Jean Paul Gaultier habille le Champagne Piper-Heidsieck

La maison de champagne Piper-Heidsieck récidive avec Jean-Paul Gaultier !

Avec une nouvelle bouteille cuvée brut crée par Régis Camus le chef de cave de la maison Piper-Heidsieck, aux couleurs rouge et noir qui nous rappellent les danseuses de French Cancan, de quoi prouver que la France est toujours en tête dans la mode, le luxe et le Champagne !

La bouteille est noire, avec de la résille également noire, très sobre, mais avec des petits détails comme le noeud papillon rouge et l’étiquette qui donne un charme a cette bouteille, une belle publicité qui nous ferait presque oublier cette loi* qui empêche les vins français sur leurs territoires de s’exprimer.

Cette bouteille reflète également des lieux très populaires de Paris, les Folies Bergère, et le Moulin Rouge…

Pour finir, voici la vision que Jean-Paul Gaultier a quand on lui dit « Champagne » : «C’est une joie, un plaisir partagé, la fin d’un défilé, le lancement d’une nouvelle aventure.»

 

Pour information voici la première collaboration entre Jean-Paul Gaultier et Piper-Heidsieck, qui a donné une bouteille corsetée de rouge.

*Loi evin

 

 

Sélection de Champagne rosé

 

 

Vous avez été nombreux après l’article précédent à envoyer des mails pour avoir quelques références en Champagne rosé.

Voici donc une sélection de 3 Champagne rosé pour l’été ! un rosé de saignée, un rosé d’assemblage et un rosé millésimé.

 

– Champagne René Geoffroy, Blanc de rose

Rosé obtenue par macération ( dit de saignée) avec un assemblage de 60% Pinot noir et 40% chardonnay.

Lien : Blanc de rose

Prix : 38€

 

– Champagne Christophe Mignon, rosé

Rosé obtenu avec un assemblage comportant 100% de pinot meunier

Lien : Cuvée rosé

Prix : 30€ (Prix caviste)

 

Champagne Ruinart, Dom Ruinart rosé 1996

Élaboré comme un rosé d’assemblage, ce Champagne rosé millésimé 1996 est composé de 84 % de chardonnay et 16% de pinot noir.

Lien : Dom Ruinart rosé 1996

Prix : Environs 200€

 

 

Comment choisir son Champagne rosé pour l’été

L’été est bien arrivé et l’heure des vacances a sonné, avec cette chaleur étouffante on a envie de se désaltérer avec… un bon Champagne rosé !

Il y a plusieurs sortes de rosé de Champagne, le traditionnel Brut sans année, le millésimé et également le rosé de saignée (issu d’une courte macération).

Si vous voulez un Champagne rosé pour un apéritif sur la plage ou encore pour accompagner un repas léger type pizza ou pâté en croûte, choisissez plutôt un rosé Brut sans année, il sera plus gourmand, fruité et frais, avec des notes acidulées, idéales pour les gourmands.

Si vous êtes à la recherche d’un rosé pour accompagner un repas un peu plus élaboré, par exemple, une salade de homard ou encore un risotto aux truffes et aux poires dans un petit restaurant de bord de mer, choisissez plutôt un rosé millésimé, il sera plus mature et plus évolué, il développera des notes de fruits confie et sera plus évolutif et intéressant.

Enfin si vous recherché un rosé fruité ou l’on a l’impression de croqué dans un panier empli de fruits rouges, tournez-vous vers un rosé de saignée, qui est un rosé qui a subi une courte macération, qui apporte au Champagne un fruité reconnaissable et très gourmand qu’on en oublierait que… « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, sachez consommer et apprécier avec modération. »

Pour les fromages préférer un chaource, munster ou encore un rocamadour.

Pour les desserts, évité les rosés millésimés, car le sucre de votre dessert va altérer la perception de ses arômes complexe et délicate.

Info : La température de service idéal pour un Champagne rosé est 7-8°C voir 8-9°C pour un millésimé, ça lui permet de faire ressortir de belles notes fruitées.

 

Page 1 sur 2

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne