Mois : novembre 2011

G.H. Mumm complète sa gamme de Grand Cru de Champagne

G.H. Mumm a présenté il y a quelques mois lors du salon Vinexpo une nouvelle cuvée : la cuvée Brut Sélection Grand Cru. Elle vient compléter la gamme actuelle composée de la Cuvée Blanc de Blanc Mumm de Cramant (100% Chardonnay) et de la Blanc de Noir Mumm de Verzenay (100% Pinot Noir).

Cette cuvée réunie 5 grands crus de l’appellation Champagne : Verzenay, Verzy, Bouzy, Cramant & Avize. L’assemblage de cette cuvée est de 52% Pinot Noir et 48% Chardonnay

Cette cuvée est issue d’une base de la vendange de 2006 ainsi que 29% de vin de réserve issu d’années de 2002 à 2004. Le dégorgement est lui récent car il date de 2011 ce qui va apporter de la fraîcheur à ce Champagne ainsi qu’un dosage à 6gr/l.

 

Voici les mots de Didier Mariotti à propos de cette nouvelle cuvée :

 

G.H Mumm Brut Selection est une allégorie du terroir de notre maison où les 5 Grands Crus s’y mêlent avec harmonie. Il représente l’histoire, le savoir-faire et les partis-pris des fondateurs de G.H Mumm dont je suis le garant. S’il est servi frais, le chardonnay qui le compose exprimera toute sa fraicheur tandis qu’à une température plus élevée ( Entre 12 et 14 degrés), le pinot noir exhalera sa complexité et ses arômes gourmands.

Didier Mariotti,

Chef de Caves de G.H Mumm

 

 

Dom Pérignon sort son nouveau millésime

C’est le 7 décembre que Richard Geoffroy, chef de cave du Champagne Dom Pérignon va dévoiler officiellement la sortie de ce nouveau millésime Dom Pérignon, le 2003.

Ce millésime sera commercialisé en janvier. L’année 2003 c’est de fortes gelées au printemps (Avril) qui ont gelé les vignes et ont donc réduit la récolte. C’est également l’été de la canicule donc un été très chaud qui a protégé les raisins des maladies.

Richard Geoffroy pour balayer les critiques à l’avance, précise que la canicule n’a pas eu de répercussion sur la qualité de ce millésime 2003 et c’est donc pour cela qu’il a été choisi car rare sont les maisons qui ont sorti le millésime 2003.

Trouver des Champagnes à bon prix sur Paris

 

Les fêtes approchent et pour beaucoup de monde la préparation des repas est dans tous les esprits et également le choix du Champagne ! La plupart du temps, il est plus facile d’aller en grande distribution, mais hélas les prix sont élevés et les marques présentes ne sont que des grandes maisons de Champagne ou alors les prix sont très bas et ses Champagnes ne vous apportent que peu de plaisir. Donc pour ceux qui cherchent pour Noël ou pour la Saint Sylvestre un Champagne à bon prix qui vous apportera du plaisir, il vous faut aller au Salon des Vignerons Indépendants au parc des expositions à Paris, porte de Versailles du 24 au 28 novembre 2011.

Voici la liste des producteurs qui vous accueilleront ainsi que leurs numéros de stand :

CHAMPAGNE SERVEAUX FILS C – 11   
CHAMPAGNE BIARD-LOYAUX G – 47   
– CHAMPAGNE TASSIN Emmanuel N – 2   
– CHAMPAGNE FURDYNA Michel H – 28
– CHAMPAGNE DOUE Etienne D – 2
– CHAMPAGNE BEAUFORT Herbert R – 39
– CHAMPAGNE ARISTON Jean-Antoine M – 14
– CHAMPAGNE WARIS-LARMANDIER Q – 16
– CHAMPAGNE AGRAPART et Fils F – 11
– CHAMPAGNE MONCUIT Pierre M – 75
– CHAMPAGNE GIMONNET GONET J – 53
– CHAMPAGNE LANCELOT-GOUSSARD B – 26
– CHAMPAGNE SAINT CHAMANT D – 49
– CHAMPAGNE GONET SULCOVA S – 51
– CHAMPAGNE COPINET L – 47
– CHAMPAGNE ETIENNE CHERE T – 24
– CHAMPAGNE MARC Q – 35
– EARL CHAMPAGNE Philippe MARTIN A – 15
– CHAMPAGNE VELY-RASSELET E – 28
– CHAMPAGNE Michel TIXIER R – 12

 

Ils seront ravis de vous faire déguster leurs produits, vous pourrez également discuter avec eux de l’élaboration de leur Champagne. Et lorsque sera venu le moment de sortir le Champagne vous pourrez discuter avec vos convives de ce que vous avez dégusté auparavant, que vous avez choisi et de la rencontre avec le viticulteur.

C’est pareil pour les autres magnifiques vins Français !

 

Dégustation : Laurent-Perrier – Coteaux Champenois Blanc de Blanc

 

La maison Laurent-Perrier était autrefois le plus gros producteur de coteaux champenois, désormais la production a été arrêtée définitivement. Ce coteau champenois est donc un 100% chardonnay, la date estimée de la bouteille est 1978.

À l’œil :

Belle robe orangée.

Au nez :

Premier nez sur les fruits secs, noix, noisettes avec une touche de caramel.

Vraiment très évolué, mais toujours une structure élégante.

Une belle complexité d’épices.

En bouche :

Le premier palais rond et gras, vraiment massif.

Arôme de fruits confits, notamment des notes d’orange.

Bouche relativement courte.

 

Peu d’émotion, c’était à prévoir c’est tout de même un vin plutôt vieux et je pense dépassé. Mais cela a été réellement intéressant et à vrai dire je m’attendais à bien pire, donc agréablement surpris par ce coteau.

Conseil : Un coteaux idéal avec un comté.

Prix : NC

Nouvelle page « Les Millésimes »

Cette nouvelle page vous propose un Guide des millésimes de Champagne, ce guide sous forme d’un fichier PDF, va vous permettre de savoir si ce millésime est issu de bonne vendange ou non. Vous pourrez donc en le téléchargeant ou en l’imprimant avoir cet outil partout avec vous.

 Vous pouvez vous y rendre par le biais du menu principal.

L’image du jour par Michel Tolmer

Puiser dans la profondeur de la craie la lumière du vin.

 

Symbole de la philosophie d’Anselme Selosse cette œuvre a été peinte par Michel Tolmer pour le Champagne Jacques Selosse. Elle représente la vigne avec des racines qui plongent dans la craie pour puiser dans ce terroir tous les éléments dont elle a besoin.

La citation résume parfaitement l’œuvre.

Dégustation : Champagne Jacques Selosse – Cuvée Initial

La cuvée Initial du Champagne Jacques Selosse est un blanc de blanc. C’est une cuvée 100% de chardonnay issue de terroirs Grands Crus d’Avize, Cramant et Oger, de 3 années successives. Bouteille dégorgée le 29 Avril 2011.

 

À l’œil :

Robe jaune évoluée.

De belles bulles fines et délicates.

Au nez :

Premier nez vraiment complexe et puissant.

De franches notes briochées et vanillées.

Des notes de fruits : pamplemousse, pêche mêlant à la fois la fraîcheur et le côté confit de ses fruits.

Pour finir sur une légère note de vanille.

En bouche :

Le premier palais est riche, complexe.

Ensuite une magnifique minéralité où prend place des notes crayeuses.

Une merveilleuse oxydation maîtrisée fait place et donne matière à cette cuvée.

Parfaite maitrise entre la vinification, le terroir et le cépage. La vinification apporte la rondeur, le terroir la minéralité et le cépage la fraîcheur ; le tout en parfaite harmonie.

Une longueur en bouche qui reste sur la continuité de ce Champagne : puissance, matière et rondeur.

 

Conseil : Un Champagne à déguster simplement avec un fromage, dés de Grana Padano ou encore avec un Beaufort.

 

Prix : environ 70€

 

L’histoire du Champagne Krug

L’histoire d’une maison de Champagne hors du commun, des Champagnes fabuleux et surtout un style que j’apprécie et qui reste le même pour les cuvées millésimées.

La maison de Champagne Krug voit le jour en 1843, elle a été fondée par Jean-Joseph Krug, né à Mayence, mais naturalisé français en 1848. Son fils Paul en 1880 vendait sa « Private Cuvée » en Angleterre pour 6 shillings la bouteille, déjà de grande qualité ce Champagne augmenta de 5 shillings la caisse 1 an plus tard. Le fils de Paul, Josheph II, reprit à son tour la direction de la maison, mais il fut comme beaucoup de champenois prit dans le tourbillon de la guerre où il fut prisonnier au cours de la bataille des Ardennes. En son absence, son épouse Jeanne supervisa l’élaboration du millésime 1915 historique, exclusivement composé des cépages Pinot Meunier et Pinot Noir car les Chardonnays de la Côte des Blancs arrivaient pas jusqu’a Reims. Le fils de Joseph, Paul commença à travailler en 1935 pour la firme rejoignant son père, Joseph et son cousin Jean Seydoux.

Il en devient directeur général en 1941 tandis que son père Joseph prit sa retraite. Paul a conduit Krug vers une ère nouvelle. Il estime que pour avoir un contrôle sur la proportion de ses besoins ainsi que sur la qualité des approvisionnements le Champagne Krug doit posséder des vignes. Entre 1970 et 1972 il achète 15,87 ha de vigne classé 100% dans la Côte des Blancs le Clos Tarin qui deviendra quelques années plus tard la célèbre parcelle du clos du Mesnil qui a une surface de 1,87 ha ainsi qu’à Aÿ.

De nos jours Krug appartenant à LVMH c’est 21 ha de vigne toujours en Grand Cru 100%, une vinification en petit fût de 205 litres fabriqués avec du chêne de la forêt d’Argonne qui ont une moyenne d’age de 35 ans.

Le vieillissement en moyenne est de 6 ans. Les années peuvent différer d’un millésime à l’autre car l’évolution du Champagne doit au moment de sa commercialisation refléter le style Krug à la perfection. Les vins de réserve sont conservés dans des cuves inox de 40 hl, l’inverse de chez Louis Roederer.

Krug n’intervient pas sur les fermentations malolactiques. Soit elles se font dans les fûts ou sinon vu que les durées de vieillissement sont long, elle se font dans les bouteilles après la prise de mousse.

Les cuvées :

La Grande Cuvée : Cheval de bataille de Krug, elle représente 80% de la production, composée de 50 vins différents choisis parmi 8 millésimes. La proposition de cépages varie selon la cuvée, 45 à 55% de Pinot Noir, 10 à 15% de Pinot Meunier et 35 à 45% de Chardonnay.

Krug Millésimé : La proportion des différents cépages varie manifestement en fonction du millésime. Le millésime chez Krug représente les caractéristiques de chaque année avec toujours le style Krug.

Krug Clos du Mesnil : Cuvée 100% Chardonnay (Blanc de Blanc). Le premier millésime date de 1979. Produite en petite quantité ( moins de 10 000 bouteilles) cette cuvée provient en totalité de la parcelle dite du Clos du Mesnil située dans la commune du Mesnil-sur-Oger.

Krug Clos d’Ambonnay : Cuvée 100% Pinot Noir (Blanc de Noir) elle est produite en quantité encore inférieure à la cuvée Clos du Mesnil, aux alentours de 1500 bouteilles, son prix est d’approximativement 3000€ (l’unité).

 

Dégustation : Champagne Billecart-Salmon – Brut Sous Bois


La nouvelle cuvée Brut Sous Bois de la maison Billecart-Salmon est comme son nom l’indique, totalement vinifiée sous bois. Elle est composée des 3 cépages champenois, 33% de Chardonnay, 33% de Pinot Noir et 33% de Pinot Meunier.

À l’œil :

Jaune or et brillant.

Une mousse onctueuse et délicate.

Au nez :

Premier nez complexe, puissant et bien évidemment boisé.

D’élégantes notes beurrées, vraiment très raffinées.

Une belle complexité et un Champagne vraiment mature.

En bouche :

Le premier palais puissant, complexe et harmonieux.

Une belle rondeur mêlée à des arômes vanillés, boisés, mais qui restent frais.

Une oxydation maitrisée qui apporte des notes de fruits, des notes de pain grillé.

La longueur en bouche est formidable, il y a de la matière ça tient la route.

Seul bémol, un boisé un peu trop présent

Conseil : Un Champagne idéal avec un tartare de crabe avec une crème d’épinard au wasabi.

 

Prix : environ 50€ l’unité

Interview de Cédric Moussé, le Club Trésors de Champagne vue de l’intérieur

Présentation du Club Trésors de Champagne

Le Club Trésors de Champagne est une association qui regroupe depuis 1971 uniquement des producteurs Champenois. Ses producteurs doivent obligatoirement élaborer leurs cuvées dans leur propre installation : du pressurage au dégorgement. Les prestations vinicoles par coopératives ou autres sont interdites. Également, les membres (Clubmen) doivent obligatoirement vinifier la récolte de son domaine uniquement c’est à dire qu’ils doivent être récoltant-manipulant (RM).

Les cuvées « Spécial Club »

Chaque Clubmen est en droit de créer une cuvée « Spécial Club », pour cela il y a des règles strictes :

– La première consiste à un examen de l’assemblage en “vins clairs” avant la mise en bouteille.

– La seconde a autorisé la commercialisation de la Cuvée à l’issue de la période de vieillissement en bouteille (3 ans minimum après la mise en bouteille).

Seules les bouteilles qui ont franchi ses examens avec succès peuvent prétendre à la dénomination « Spécial Club » car elles doivent être le fleuron du club et doivent être perçues comme une cuvée haut de gamme, mais également une philosophie qualitative.

C’est un Cercle de Qualité des Champagnes de Propriétés.

 

 

 

Interview de Cédric Moussé :

 

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Cédric Moussé, 4ème générations de vignerons vinificateurs au Champagne Moussé Fils. Depuis 8 ans je travaille avec mon père à produire les meilleurs raisins possible en respectant de plus en plus l’environnement. À mi-chemin entre une viticulture biologique et une viticulture durable, chaque période végétative est un nouveau défi pour obtenir les plus beaux raisins en respectant la vigne et les sols que nous empruntons à nos enfants.
Les premières bouteilles ont été produites par mon Arrière grand-père, Eugène, à Cuisles. Ce village au cœur de la vallée de la marne est réputé pour l’excellence de ses pinots meuniers. Notre encépagement est à 80% Pinot Meunier, 15% Pinot Noir, 5% Chardonnay.
Nous avons 5 Blancs de Noirs et un 100% Chardonnay. Le Meunier est prépondérant dans nos cuvées hautes de gamme pour arriver sur un 100% Meunier en Spécial Club.

Tout d’abord, pour vous que représente un club comme Club Trèsors de Champagne ?

Un lieu d’échange avec des vignerons passionnés qui recherchent l’excellence, chacun se rend service, se donne des conseils. Un groupement de vignerons comme celui-ci permet en permanence de se remettre en question sur la qualité de nos vins et la façon que nous avons de les élaborer.

Pourquoi avoir décidé de faire partie de ce club ?

C’est toujours le club qui décide d’adhérer un nouveau membre. C’est plutôt un honneur que l’on nous a fait en nous demandant en 2005 d’en faire partie. Je n’ai pas hésité une seconde.

Les règles de fonctionnement du club ont été pour vous difficiles à suivre ?

Mon père et moi étant très exigeants sur nos raisins et sur nos vins et ayant toujours investi énormément dans notre outil de production, les contraintes n’ont pas été trop importantes. La seule appréhension a été de sortir un 100% Meunier qui soit à la hauteur des très grandes bouteilles de Champagne. Pour le moment sur les millésimes 2005 et 2006, le contrat est rempli.

Vous réunissez-vous régulièrement avec les « Clubmen » ?

Une dizaine de fois par an, entre les réunions de conseil, les dégustations vins clairs, l’AG, les réunions viticoles spécifiques club et je dois en oublier…

Qu’apporte la « Cuvée spéciale Club » dans votre gamme ?

La cerise sur le gâteau !!! Faire partie du club et prouver que nous sommes capables d’élaborer de grands Champagnes avec du Meunier ce qui a révélé l’ensemble de nos Blancs de Noirs aux consommateurs.

 

Je tiens à remercier Cédric Moussé pour avoir eu l’amabilité de répondre à cette interview pour le site, www.blogduchampagne.fr également merci à tous ceux qui nous lisent.

 

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne