Mois : juillet 2012

Dégustation : Champagne Joseph Perrier, Cuvée Rosé 2004

La Cuvée Rosé 2004 du Champagne Joseph Perrier est présentée dans une bouteille originale de type Victorien avec un fond plat.

Elle est composée de 33% Chardonnay, 6% de Pinot Meunier et 61% de Pinot Noir dont 15% de Cumières rouge qui ont été utilisé lors de l’assemblage pour obtenir le rosé.

Les raisins proviennent de premiers et grands crus : Cumières, Mailly, Rilly, Chouilly, Le Mesnil sur Oger…

À l’œil :

Belle robe rose saumonée et brillante.

Fines bulles et mousse onctueuse.

Au nez :

Premier nez dans la fraîcheur et la délicatesse.

Des notes délicates de fruits rouges ; dans un premier temps fraise et cassis puis pour finir sur la mûre.

De jolies notes florales viennent apporter un côté charmeur à ce Champagne.

En bouche :

Une attaque fraîche et souple.

Suivie par des arômes de fruits rouges en accord total avec le nez.

La groseille et la fraise dominent, mais rapidement de légères notes épicées sur la cannelle vont venir accompagner la matière de ce Champagne.

 

Un Champagne qui possède une exceptionnelle droiture qui va propulser avec gourmandise le bouquet de fruits rouges jusqu’en finale.

 

Un très bon rosé qui véritablement apporte plaisir et émotion, et qui n’a pas à pâlir de ses concurrents.

Prix : Environ 50 € l’unité

 

20 ans de Blanc de Noirs pour le Champagne Mailly Grand Cru

La cuvée Blanc de Noirs du Champagne Mailly Grand Cru a été mise en vente pour la première fois il y a 2 décennies, ce vin est élaboré exclusivement à partir de Pinot Noir provenant des terroirs Grand Cru de Mailly Champagne.

Le Domaine Mailly Grand Cru est un regroupement de vignerons qui se retrouvent tous sous une même marque : Mailly Grand Cru, un même village : Mailly Champagne, un même terroir : Grand Cru et surtout un même but : la valorisation de leurs terroirs Grand Cru et cela depuis 1929.

De nos jours c’est un regroupement de 80 vignerons et 70 Ha de vignes uniquement sur la commune de Mailly Champagne. La production est de 500 000 bouteilles chaque année.

Le vignoble de la commune de Mailly Champagne est situé dans la partie septentrionale de la Montagne de Reims. Sa particularité est son exposition en grande partie au nord, cela apporte des vins qui demandent une maturation plus longue et plus de fraîcheur.

 

Pour retracer 20 ans de Blanc de Noirs la dégustation se déroule en 2 étapes ; une dégustation des vins de réserves de 2000 à 2011 puis un repas accords mets/champagnes sur les millésimes 1988, 1991, 1996, 2002 et 2007.

 

Dégustation des vins de réserve.
Avec Michel Bettane (à gauche) et Xavier Muller président de Mailly Grand Cru (à droite)

Dégustation des vins de réserve de 2000 à 2011

C’est avec la complicité d’Hervé Dantan que cette dégustation s’est déroulée. L’objectif est de nous faire découvrir 6 millésimes de Blanc de Noirs entre 2000 et 2011

L’ensemble des vins de réserve dégusté sont 100% Pinot Noir.

Vin de réserve 2011 : Frais, très beau fruité avec une belle tension.

Vin de réserve 2008 : Tension remarquable, finement iodée avec une matière qui persiste en finale.

« 2008 est similaire à 1988 »  Hervé Dantan

Vin de réserve 2007 : Tout en finesse, très sobre avec des notes sur les fruits exotiques.

« 2007 possède une fraîcheur faisant partie des plus importantes depuis 1996»  Hervé Dantan

Vin de réserve 2004 : Gourmand, belle opulence avec une rondeur maîtrisée.

Vin de réserve 2002 : Très belle puissance suivie d’une matière complexe et d’une droiture incroyable.

Vin de réserve 2000 : Épicé avec beaucoup de caractère et une vivacité insolente.

Une fraîcheur continue, c’est la conclusion de cette dégustation. Sur chacun des millésimes la fraîcheur était bien présente, la plupart du temps en finale avec des amers fondus et délicats.

Preuve que le Blanc de Noirs de Mailly Grand Cru garde intact sa fraîcheur et sa matière au cours du vieillissement. Une chose est sûre, Hervé Dantan dispose d’un formidable outil pour perpétuer le style de Mailly Grand Cru. Sans oublier qu’il y a un total de 10 ans de vins de réserve qui serviront à créer les futurs assemblages.

 

Le repas accord mets/champagne

Ensuite l’immersion dans l’univers du Blanc de Noirs se poursuit avec un repas en 5 actes préparés par Arnaud Lallement à l’Assiette Champenoise avec la complicité du chef de cave Hervé Dantan. Le but de se dîner dégustation est d’accompagner 20 ans de Blanc de Noirs Mailly Grand Cru.

Dégustation de millésimes, de gauche à droite : 1988, 1991, 1996, 2002, 2007

– Petits pois, herbe à Curry avec Blanc de Noirs 2007 : un couple idéal, les petits pois font ressortir le côté fruité du Pinot Noir avec merveille.

– Tomate croquante, eau, glace avec Blanc de Noirs 2002 : l’acidité des tomates est en parfaite harmonie avec ce millésime 2002 qui révèle une droiture impressionnante.

– Langoustines, gingembre confit avec Blanc de Noirs 1996 : la maturité de ce 1996 accompagné de sa langoustine permet une véritable expression du fruité et de la matière de ce Blanc de Noirs.

– Bar de ligne, rhubarbe avec Blanc de Noirs 1991 : un accord tout en élégance avec d’un coté la fraîcheur de la rhubarbe et la délicate rondeur de ce 1991.

– Cochon Noir, navet rôti avec Blanc de Noirs 1988 : un accord parfait qui met en valeur la maturité de ce Blanc de Noirs avec une finale sur la pomme mûre.

 

Une dégustation qui a permis une fois de plus de prouver que le champagne est un grand vin de garde même après dégorgement et Hervé Dantan l’a bien compris, puisque l’ensemble de ses millésimes avaient été dégorgé en moyenne 3 ans après tirage (mise en bouteille).

Ensuite direction Mailly Champagne où l’on a pu découvrir 3 Champagnes fraîchement sortis de l’œnothèque : avec la cuvée Échanson 1988, Blanc de Noirs 1970 et L’intemporel 1988. 3 millésimes toujours somptueux qui feront l’objet de commentaires de dégustation publiés d’ici quelques semaines.

Ce 20éme anniversaire du Blanc de Noirs de Mailly Champagne a été un véritable voyage dans le temps, avec des vins magnifique, des gens passionnés et généreux, un très grand merci à tous.

Une nouvelle application guide touristique « In Champagne »

Je viens de découvrir il y a peu de temps une application guide touristique pour le Champagne rédigée intégralement en anglais.

C’est une très bonne initiative créée par Staffan Sölve.

Cette application est compatible iPhone/iPad/iPod touch, elle vous permettra de localiser les maisons de Champagne et vignerons avec un itinéraire et un plan interactif.

L’application comprend un dictionnaire avec des mots utilisés dans le Champagne, des faits et l’histoire de la région Champagne. Une carte d’ensemble avec des détails ainsi que des cartes de toutes les sous-régions de la Champagne.

Cette application me paraît être une très bonne initiative, elle rentre parfaitement dans le développement oenotouristique champenois.

Il manque plus qu’une version Android pour parfaire le développement de cette application.

Site : http://inchampagne.posiphone.se

Pour télécharger l’application :

 

Télécharger l'application
 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaitez bonne visite en Champagne !

Le renouveau du Champagne Charles Heidsieck

Sébastien Foulard / Alambic Magazine

Cela fait maintenant 1 an que le groupe EPI a acheté les Champagnes Piper Heidsieck & Charles Heidsieck au groupe Remy Cointreau, c’est donc l’occasion de redonner une jeunesse au Champagne Charles Heidsieck !

Cette jeunesse commence par l’étiquette, la police d’écriture utilisée sur les nouvelles bouteilles n’a pas été utilisée par hasard ; les équipes marketing ont retrouvé dans les archives de la maison d’anciennes calligraphies qu’ils ont tout simplement remises au goût du jour.

Pour ce qui est de la couleur dorénavant ce sont les couleurs plus vives, finit la couleur pastel de la cuvée rosée, maintenant place à un rose plus vif.

 

Parlons de la bouteille, le col est plus fin et le corps plus évasé, c’est la grande tendance en ce moment (Voir Nouvelle bouteille Bollinger).

 

Sébastien Foulard / Alambic Magazine

 

Maintenant, parlons du plus important, le contenu ; le nouvel assemblage sera composé de 60% de vins issus de la vendange 2007 et 40% de vins de réserve qui peuvent être issus de vendanges de plus de 10 ans. Les 40% de vins de réserve sont essentiels pour maintenir la continuité du style Charles Heidsieck.

Cette bouteille beaucoup plus axée sur le prestige voit également son prix modifié qui sera dorénavant fixé entre 40 et 45€.

Le format de bouteille commencera à la demie-bouteille pour finir au jéroboam et cela sur l’ensemble de la gamme.

 

Le 2ème anniversaire du VinoCamp au Champagne Tarlant

Le concept du VinoCamp

Le VinoCamp réunit les professionnels du monde du vin comme des producteurs ou encore les interprofessions et les acteurs du web, e-commerce ou blogueurs.

Puis des questions sont abordées lors de conférences, notamment autour du web et du vin.

Les créateurs de ce concept sont Anne-Victoire Monrozier (Miss Vicky Wine), associée à Grégoire Japiot (Silicon Terroir).

 

 

C’est en Champagne que le VinoCamp a décidé de fêter sont 2éme anniversaire

Direction la maison Tarlant à Oeuilly.

C’est Benoit Tarlant qui nous fait la visite, dans un premier temps une balade dans les vignes pour découvrir les 3 cépages champenois oubliés. Vous pouvez voir les différences de feuillage entre ses 3 vieux cépages ci-dessous.

Après cette visite dans les vignes Benoit et Mélanie Tarlant nous emmènent déguster une flûte de cuvée Zero Brut Nature du Champagne Tarlant dans les vignes.

C’était également l’occasion pour Mélanie Tarlant de nous présenter les nouvelles flûtes conçues par Philippe Jamesse du restaurant les Crayères personnalisées avec un pied noir qui a servis à annoter les adresses twitter des invités, une idée originale et très 2.0 !

Ensuite la partie dégustation commence, la première partie en cave pour une magnifique dégustation des vins clairs sur fût et la seconde dans le salon d’accueil où nous avons dégusté 4 cuvées :

 

– Champagne Tarlant – Zero Brut Nature : L’incontournable de la gamme Tarlant, bulles délicates, un vin sur la fraîcheur, notes d’agrumes, notamment citron (Vendange 2006)

– Champagne Tarlant – La vigne D’or : Le Meunier dans toute ça splendeur, magnifique parfum de fruits exotiques, de noisette. (Vendange 2002)

– Champagne Tarlant – Cuvée Louis : Puissant et complexe, notes vanillées puis boisées, avec quelques notes de fruits à coques type noix, noisettes

Et ensuite la petite dernière de la maison Tarlant,

 

Champagne Tarlant – La Vigne Royale : Un Champagne très généreux, avec une puissance remarquable des 100% de Pinot Noir qui proviennent de la commune de Celles-lès-Condé, une fin de bouche infinie sur une matière ronde et gourmande.

 

Après un barbecue champenois vraiment délicieux, la journée se termina.

Et encore merci à Anne-Victoire Monrozier, Grégoire Japiot, Benoit Tarlant et Melanie Tarlant pour cette journée !

 

Résultat du Sondage – Libéralisation des droits de plantation

Voici le résultat du sondage mis en ligne le 15 juin.

Le verdict est sans appel, 92% des visiteurs du Blog du Champagne sont contre la libéralisation des droits de plantation.

Et merci à tous d’avoir participé à ce sondage !

Dégustation : Champagne Henri Giraud, Cuvée Argonne 2002

La nouvelle cuvée Argonne 2002 du Champagne Henri Giraud est composée de 75% de Pinot Noir et 25% de Chardonnay. Cette cuvée a été en totalité vinifiée et élevée en fûts de chêne provenant de la forêt d’Argonne. Les chênes utilisés pour la fabrication des fûts ont été sélectionnés par le merrandier Camille Gauthier.

La bouteille est fermée à l’aide d’une agrafe (ancien système de fermeture pour le tirage sur liège et vieillissement en cave) dorée à l’or fin.

La bouteille dégustée portait le numéro 0519

À l’œil :

Une belle couleur or prononcée presque orangée

Fines bulles, le cordon est élégant

Au nez :

Premier nez très épanoui et ouvert

D’une complexité généreuse et rare

Très expressif, sur des notes vineuses et boisées

En bouche :

Belle attaque, sur des notes élégantes d’oxydation et boisées

Les fruits à coques, noisettes, noix viennent dominer le palais

Puis des arômes de pommes bien mûres viennent charmer le palais et apporter une magnifique texture soyeuse

Une structure typique des Pinots Noirs d’Aÿ, un Champagne structuré et charpenté

Une longueur en bouche merveilleuse toujours sur des notes vanillées et boisées

 

Une cuvée magnifique, qui cumule une année 2002 extraordinaire, une majorité de Pinot Noir Grand Cru d’Aÿ et pour finir un bois sélectionné uniquement pour l’élaboration de cette cuvée.

Prix : Environ 215 € l’unité

Dégustation des Vins Clairs Acte V du Champagne Henri Giraud

 

La dégustation des Vins Clairs Acte V du Champagne Henri Giraud se tenait le lundi 18 juin dans les locaux de la maison à Aÿ. Au menu de cette journée exceptionnelle : nouveautés, découvertes et plaisirs.

Le public, déjà conquis et adepte de Champagne était composé de restaurateurs, cavistes et importateurs.

Sans oublier Claude Giraud et son équipe qui animaient cette dégustation tout au long de cette journée; Camille Gauthier le désormais célèbre merrandier qui choisit le bois des fûts du Champagne Giraud, Ludovic Couvreur l’artiste graveur qui avec sa pointe en diamant grave les flacons des cuvées de la maison et bien d’autres comme la tonnellerie Chassin, l’architecte et artiste plasticien Gérard Batalla.

C’est à 9h30 que la dégustation de vins clairs commence, à partir de ce moment le charme opère.

 

Vin n°1, vendange 2011 :

Citronné, gourmand, boisé, avec une belle attaque, une très jolie matière à la fois puissante et élégante. Suivie d’une belle rondeur élégante et raffiné. Bonne longueur en bouche sur la vanille. 100% Chardonnay d’Aÿ. Fermentation malo-lactique faite. Vinification en barrique de 5 ans.

Vin n°2, vendange 2011 :

Boisé, torréfié, avec une rondeur sur les épices (cannelle, curcuma). Gras élégant, mais laisse place à une belle fraîcheur sur des arômes floraux de type fleur blanche.

100% Chardonnay d’Aÿ. Barrique neuve de la forêt de Saint-Palais.

Vin n°3, vendange 2011 :

Chaleureux avec une belle rondeur. Oxydation très élégante, salin, amère. Une longueur en bouche exceptionnelle. Ce vin est sur une phase fermé, mais le potentiel est là. Un vin qui demande du temps. 100% Chardonnay. Vinifié et élevé en cuve ovoïde.

Vin n° 4, vendange 2011 :

Boisé, épicé, un vin puissant et fruité. Très beau corps avec des arômes de marrons et noisettes. Une puissance qui reste élégante et très fine.

100% Pinot Noir. Vinifié en barrique neuve de la foret de Beaulieu en Argonne.

Vin n° 5, vendange 2011 :

Boisé, puissant, tout en tension avec une belle salinité. Toujours ce côté épicé. Longueur en bouche respectable.

100% Pinot Noir. Vinifié en barrique neuve de la foret d’Argonne.

Vin n° 6, vendange 2011 :

Puissant, notes d’oxydation très fines et légères sur pommes, mûres et noix. Un vin qui a de la retenu, mais qui charme de par son potentiel futur.

100% Pinot Noir. Vinifié et élevé en cuve ovoïde.

Comparaison : L’impact des différents terroirs de chêne sur le vin

Cet exercice a été mis en place par Claude Giraud : « Le terroir est aussi important pour la vigne que pour le chêne ».

L’exercice consiste à comparer les vins n°4 et n°5, ces 2 vins provenant de la même parcelle sont identiques, la seule différence se situe au niveau du contenant :

– Pour le n°4, vinifié en barrique neuve de la forêt de Beaulieu en Argonne

– Pour le n°5, vinifié en barrique neuve de la forêt de Châtrices en Argonne

Seulement 5 km séparent ces 2 forêts, les barriques ont bénéficié de la même chauffe.

Les conclusions après dégustation, Beaulieu est plus puissant que Châtrices, plus épicé avec un boisé plus important, alors que Châtrices est plus délicat, avec des arômes boisés plus fondues.

L’objectif de cette dégustation est de prouver que la traçabilité des bois utilisés pour la fabrication des fûts est importante, ce n’est pas Camille Gauthier le merrandier qui vous dira le contraire, cela fait 64 ans qu’il travaille le bois avec traçabilité.

Les vins élevés en cuve ovoïde demandent du temps

Les vins clairs élevés en cuve ovoïde sont étonnants de par leurs retenues qui laissent tout de même transparaître un très bon potentiel, je pense que lorsqu’ils ont été dégusté ils étaient dans une phase légèrement fermée.

Il faut donc attendre pour pouvoir réellement découvrir comment évolue les vins dans ces cuves.

La première impression reste une rondeur maîtrisée.

Présentation de la prochaine cuvée phare du Champagne Henri Giraud, Argonne 2002

 

La cuvée Argonne 2002 du Champagne Henri Giraud a été présentée en avant-première, elle met l’accent sur la vinification en fût de chêne de la foret d’Argonne.

Cette nouvelle cuvée va apporter des changements dans la gamme, puisque l’actuelle cuvée Fût de Chêne deviendra non millésimée pour laisser à la cuvée Argonne les meilleurs millésimes.

Ps : Vous retrouverez en exclusivité le commentaire de dégustation de la cuvée Argonne 2002 d’ici quelques jours sur le Blog du Champagne.

 

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne