Mois : juin 2013

Le Champagne Laurent-Perrier présente, L’Instant Grand Siècle à « Jardins, jardin aux Tuileries »

instant-grand-siecle2013

Avant toute chose quelques explications s’imposent pour cette exposition « Jardins, jardin aux Tuileries ».

Cette exposition/vente dédiée aux tendances et innovations en matière de jardin en ville et de design d’extérieur, lieu de création, d’exposition et de promotion pour toute une profession et pour un public de citadins épris de nature. En cette année 2013 l’exposition célèbre le 400e  anniversaire de la naissance d’André Lenôtre. Cette exposition se déroule au Jardin des Tuileries.

 

C’est le 31 mai dernier que le Champagne Laurent-Perrier a validé sa 9éme participation à « Jardins, jardin aux Tuileries ». C’est Nicolas Gilboul qui a été chargé par Laurent-Perrier de créer « L’Instant Grand Siècle » qui rend hommage à l’architecte paysagiste André Le Nôtre, créateur du Jardin des Tuileries et des Jardins du Chateau de Louvois propriété du Champagne Laurent-Perrier. Un clin d’œil historique qui nous transporte directement au 17éme siècle, qui a d’ailleurs donné son nom à la cuvée Grand Siècle.

 

grand-siecle-lp

La cuvée Grand Siècle a d’ailleurs été servie en magnum à l’apéritif lors de cette journée.

Une robe claire et brillante avec un joli cordon de bulles fines.

Une attaque en bouche sur la fraîcheur sur des arômes toastés et briochés. Après quelques minutes dans le verre, les arômes de noisettes viennent accompagner une jolie longueur en bouche.

La cuvée est composée des millésimes 1999,1997,1996.

 

La journée se poursuit et nous amène à l’instant Grand Siècle, c’est à ce moment que Nicolas Gilsoul nous présente le fruit de son imagination, un bosquet vertical, un carré parfait caché par des lames verticales de feutre qui nous dévoile un carré de 10 000 roses parfumées pour un instant éphémère.

Ce véritable mur de roses s’élève à 5 mètres et met en scène plus de 350 roses par mètre carré. Sur ce mur ce ne sont pas moins de 9 variétés de roses : Maria Térésa, Baronesse, Piaget, Rosita-Vendela, Sweet Avalanche, Espérance, White O’Hara, Patience et Keira. Et pour finir un feuillage d’eucalyptus vient compléter la composition.

 

instant-grand-siecle2013-2

 

Maintenant retour en Champagne …

La Château de Louvois

Propriété du Champagne Laurent-Perrier, ce château qui se situe à 150 km de Paris accueille les hôtes de marque de la maison. Construit par Michel Tellier, Marquis de Louvois et ministre de Louis XIV. Le jardin du Château a été dessiné par le père du jardin à la Française, André Le Nôtre.

 

L’instant Grand Siècle au Jardin des Tuileries est aussi et surtout un très bel hommage a André Le Nôtre, qui en plus du Château de Louvois a créé les Jardins des Tuileries.

 

Pas de millésime 2012 pour le Champagne Krug

krug-grande-cuvee

Crédit photo : Krug

Il n’y aura pas de millésime 2012 pour Krug d’après la déclaration de la maison au magazine Decanter.

Krug justifie cette décision par la faible récolte de ce millésime. Cette année l’assemblage pour la Grande cuvée utilisera 50% du millésime 2012 et les 50% restant seront gardé à disposition des œnologues de la maison pendant une quinzaine d’années pour les futurs assemblages de la Grande Cuvée.

Comme le souligne Krug, la Grande Cuvée est beaucoup plus difficile à élaborer que le millésime Krug qui lui est d’une seule année, un choix qui reste dans la logique et le style de Krug.

 

Source : Decanter

Interview de Cyril Hologne du nouveau blog Champagne « BullOSphere »

logo-bullosphere

 

BullOSphere c’est un nouveau blog sur le Champagne que vient de mettre en ligne Cyril Hologne, un passionné de Champagne.

Vous pourrez désormais retrouver le lien du blog dans sur la page lien.

 

Présentation :

Je m’appelle Cyril Hologne, je suis rémois, passionné par la vigne et le bon vin et blogueur à mes heures perdues.

Comment est née cette passion pour le Champagne et l’envie de créer ce blog ?

J’ai toujours aimé le Champagne et ma région, il y a de beaux coins à visiter et de belles ballades à faire lorsqu’on connait un peu la région. Etant avant tout amateur de vin (avec une préférence pour les vins blancs) cette passion est née d’une rencontre très sympathique avec un viticulteur d’Ecueil, Frédéric Savart. Lors d’une dégustation de champagne chez un caviste de Reims en 201, il m’a fait partager sa passion pour le Champagne et c’est de là que tout est né.
N’étant pas un dégustateur averti, j’ai eu envie de faire partager en toute simplicité grâce à mes visites et mes rencontres avec les viticulteurs. Par la suite j’ai souhaité les partager à un plus large public et c’est pourquoi j’ai créé BullOSphere.

Parle-nous un peu de ton blog « BullOSphere » ?

J’ai créé ce blog consacré au Champagne en novembre 2012 en remplacement d’un précédent blog que j’avais consacré à une autre passion : Les Orchidées. J’ai donc récemment procédé à un changement de nom de domaine pour passer de www.orchidcyril.fr à www.bullosphere.fr pour plus de compréhension et aussi pour simplifier les recherches sur le net. J’y parle de Champagne en toute simplicité, non pas pour donner des notes ou faire un commentaire de dégustation poussé (je laisse cela aux guides), mais juste pour partager mes ressentis sur les différents champagnes que j’ai pu déguster (par le biais d’un achat ou de dégustations sur des salons). Je parle aussi de ce qui tourne autour du champagne, enfin j’essaie… (visites de domaines, balades dans le vignoble au cours des différentes saisons …). Je fais aussi référence de temps à autre à d’autres vins que j’ai pu déguster et apprécier. Il est vrai pour l’instant que je n’ai mis que des champagnes que j’ai aimé.  Je vais prochainement procéder à une refonte graphique pour adopter un style plus sobre et personnalisé. Je vais créer prochainement de nouvelles pages qui parleront de l’histoire du Champagne, son élaboration, les différents cépages autorisés et surement plein d’autres choses dans l’avenir.

Quelle a été votre plus belle rencontre lors de vos visites ?

Comme je l’ai dit plus haut ma plus belle rencontre a été celle avec Frédéric Savart du Champagne Savart à Ecueil. Il est pour beaucoup dans la naissance de cette passion et la visite de son domaine n’a fait que la renforcer. Cette rencontre fut vraiment très enrichissante. Il y a aussi ma visite à la maison de Champagne Krug où j’ai découvert ce que peut être un grand et prestigieux Champagne avec une dégustation, en toute convivialité, de « Grande Cuvée » et des millésimes 1998 et 2000. Ce fut là aussi un grand moment d’émotion.

Quels sont tes 2 derniers coups de cœur et quels sont les 2 prochains Champagnes que tu aimerais déguster ?

Mes 2 derniers coups de cœur … Dur !! Il y en a tellement !! Pour n’en citer que 2 ce sera la cuvée parcellaire Chemin de Reims 2008 des Champagnes Chartogne-Taillet à Merfy et Reflet d’Antan des Champagnes Bérêche et Fils au Cran de Ludes. Les 2 prochains que j’aimerais déguster…  Le premier, Les Béguines des Champagnes La Closerie de Jérôme Prévost et Le Clos du Mesnil des Champagnes Krug. Il y en a tellement que j’aimerais déguster … le choix fut donc compliqué et je sais que certains resterons inaccessibles…

 

Découvrez donc BullOSphere de Cyril Hologne sur www.bullosphere.fr !

Dégustation : Champagne Francis Boulard, Petraea XCVII – MMVII – Brut Nature

champagne-francis-boulard-Petraea-XCVII-MMVII

 

Le vignoble du Champagne Francis Boulard s’étend sur environ 3 hectares, situé dans le massif de Saint-Thierry, la Vallée de la Marne et la Montagne de Reims.

Après la séparation des 3 enfants qui étaient réunie sous le Champagne Raymond Boulard, Francis a donc créé avec sa fille Delphine le Champagne Francis Boulard & fille en 2009.

La cuvée Petraea est basée sur la Réserve perpétuelle, le principe consiste à ajouter chaque année les vins de la vendange à l’assemblage. Chez Francis ce sont 25% qui sont ajoutés chaque année ce qui compense les 25% qui sont prélevés pour la mise en bouteille.

Cette cuvée est donc composée d’un assemblage des millésimes 1997 à 2007, vinifiée en petits fûts de chêne sur lies fines avec bâtonnage. Assemblage : 60% Pinot noir, 20% Meunier, 20% Chardonnay

Mise en bouteille : 23/10/2008 – Dégorgement : 27/03/2012 – Dosage : 0 gr/L

 

À l’œil :

Une robe dorée soutenue.

Bulles très fines.

Au nez :

Le premier nez est très élégant.

De très belles notes briochées, de fruits compotés suivi d’une magnifique vinosité.

 

En bouche :

Au premier palais beaucoup de fraîcheur et d’élégance sur des notes minérales.

Des notes d’évolution discrète sur la pomme bien mûre.

Une belle complexité qui reste pour le moment en retrait par rapport la fraîcheur.

Un très joli vin qui demandera encore 4/5 ans avant de livrer tout son magnifique potentiel.

 

Prix : environ 40€ la bouteille

 

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne