Mois : mai 2014

Dégustation : Champagne Savart – Calliope 2006

champagne-savart-calliope-2006

 

Frédéric Savart nous fait découvrir l’alliance de 2 cépages provenant la encore du village d’Écueil (Premier Cru), 60% de Chardonnay et 40% de Pinot Noir.

Aussi, Frédéric nous explique pourquoi il a choisi le non dosé pour cette cuvée : « Parce que le non dosé restitue par sa franchise une plus juste expression du raisin et gagne en délicatesse de bulles. »

La vinification de cette cuvée s’est déroulée en fûts de 228L, 300L, 400L et 500L.

Le dosage quant à lui est un Brut Nature, 0gr/l.

Tirage : Avril 2007

Dégorgement : 3 Août 2012

Production : 400 bouteilles

 

À l’œil :

Une robe très légèrement ambrée.

La bulle est fine et onctueuse.

Au nez :

Le nez s’exprime avec fraicheur et complexité sur des notes de fruits noirs, mûres, cassis.

Ouvert 30min avant la dégustation, ce vin a déjà pris tous ses aises et garde une belle continuité.

En bouche :

Un vin précis et élégant sur des notes de pomme granny.

Une très jolie matière sur des arômes boisés et torréfiés.

Le Pinot Noir nous apporte également une vinosité très bien maitrisée tandis que le Chardonnay nous apporte une trame franche et une belle tension.

Conseil : A déguster à l’apéritif mais surtout autour d’un bon repas gastronomique.

Conseil : Idéal en apéritif et parfait autour d’un repas à base de gibier tel qu’un rôti de sanglier. – See more at: http://www.blogduchampagne.fr/#sthash.5J2UFZHR.dpuf

 

Prix : environ 32€ prix caviste

 

 

Avec cette cuvée, Frédéric Savart nous fait découvrir le Pinot Noir dans sa plus simple expression, c’est à dire sans dosage.

Elle est donc issue exclusivement de Pinot Noir provenant de vieilles vignes d’Écueil (Premier cru). L’élevage de cette cuvée s’est fait en fûts de 300L.

A noter que le vin n’a subit aucun collage ni filtration.

Production : 400 bouteilles

Dégorgement : Septembre 2013

 

À l’œil : La robe est typique d’un Blanc de noirs.

Les bulles sont fines et délicates.

Au nez : Le nez s’exprime avec fraicheur sur les agrumes (citron et pamplemousse).

Après quelques minute dans le verre des notes un peu plus chaleureuses de prunes et de cassis se dévoilent.

En bouche : Un vin droit et tendu, avec une acidité maitrisée sur des arômes de fruits rouges bien mûrs.

Un vin avec une belle matière sur des arômes finement boisés qui permet toujours d’apprécier pleinement l’expression du Pinot Noir.

Un équilibre quasi parfait entre la fraîcheur et la vinosité.

A déguster à l’apéritif ou à table avec de la cuisine japonaise.

Prix : environ 65€ prix caviste

– See more at: http://www.blogduchampagne.fr/degustation-champagne-savart-expression-nature/#sthash.NbWRAT9T.dpuf

Avec cette cuvée, Frédéric Savart nous fait découvrir le Pinot Noir dans sa plus simple expression, c’est à dire sans dosage.

Elle est donc issue exclusivement de Pinot Noir provenant de vieilles vignes d’Écueil (Premier cru). L’élevage de cette cuvée s’est fait en fûts de 300L.

A noter que le vin n’a subit aucun collage ni filtration.

Production : 400 bouteilles

Dégorgement : Septembre 2013

 

À l’œil : La robe est typique d’un Blanc de noirs.

Les bulles sont fines et délicates.

Au nez : Le nez s’exprime avec fraicheur sur les agrumes (citron et pamplemousse).

Après quelques minute dans le verre des notes un peu plus chaleureuses de prunes et de cassis se dévoilent.

En bouche : Un vin droit et tendu, avec une acidité maitrisée sur des arômes de fruits rouges bien mûrs.

Un vin avec une belle matière sur des arômes finement boisés qui permet toujours d’apprécier pleinement l’expression du Pinot Noir.

Un équilibre quasi parfait entre la fraîcheur et la vinosité.

A déguster à l’apéritif ou à table avec de la cuisine japonaise.

Prix : environ 65€ prix caviste

– See more at: http://www.blogduchampagne.fr/degustation-champagne-savart-expression-nature/#sthash.NbWRAT9T.dpuf

Les objectifs du nouveau référentiel de viticulture durable du Comité Champagne

Référentiel_Viticulture_Durable_champagne_2014

Vous n’avez pas pu le manquer, il y a quelques jours le Comité Champagne publiait son nouveau référentiel technique de viticulture durable.

C’est depuis 2001 que la Champagne avec le Comité Champagne, s’est engagée dans la mise en place d’un processus de viticulture durable qui a conduit à l’heure actuelle à réduire de 50% les quantités de produits de protection de la vigne appliqués, à traiter 100% des effluents vinicoles, à valoriser 90% des déchets et 100% des sous-produits, à réduire de 15% l’empreinte carbone de chaque bouteille.

 

Voici concrètement les objectifs du référentiel.

 

1. Gestion de l’exploitation

• Engager formellement l’exploitation dans la démarche de viticulture durable.
• Disposer des bases techniques nécessaires au raisonnement et à la mise en oeuvre de l’ensemble des interventions.
• Évaluer régulièrement les pratiques dans un souci d’amélioration constante des performances environnementales
de l’exploitation.

2. Aménagement et établissement du vignoble et des structures d’exploitation

• préserver les milieux naturels, la biodiversité et la qualité des sols,
• prendre en compte et prévenir les aléas naturels (érosion, mouvements de terrain),
• contribuer à mettre en valeur le patrimoine et les paysages viticoles,
• permettre la longévité, le développement équilibré et l’expression maximale des défenses naturelles de la
future vigne.

3. Nutrition du sol et de la vigne

Les objectifs sont les suivants :
• entretenir la teneur du sol en matière organique et en éléments minéraux à un niveau jugé optimal,
• favoriser l’activité biologique du sol,
• éviter les excès et donc les pertes dans le milieu naturel,
• satisfaire précisément les besoins de la vigne, de manière à permettre une maîtrise de sa vigueur et un équilibre
végétatif favorable à l’expression de ses défenses naturelles.

4. Entretien des sols

• Maîtriser la flore et la vigueur de la vigne.
• Préserver ou améliorer les propriétés biologiques et physiques des sols et lutter en particulier contre le ruissellement
et l’érosion.
• Maintenir ou développer la biodiversité et la stabilité écologique des coteaux viticoles.
• Préserver les milieux naturels et la qualité des ressources en eau.

5.  Conduite de la vigne

• Rechercher l’équilibre de la vigne.
• Permettre l’expression maximale des défenses naturelles et limiter la pression des maladies et des ravageurs.

6. protection raisonnée du vignoble

• Préserver le potentiel de récolte en qualité et en volume.
• Maintenir ou rétablir les équilibres biologiques naturels de l’agrosystème.
• Respecter :
– le vigneron et les riverains,
– le consommateur,
– l’environnement et la qualité des terroirs.

7. Mise en oeuvre des produits de protection de la vigne

• Permettre l’efficacité maximale des traitements.
• Préserver la qualité du sol, de l’eau, de l’air et des milieux naturels.
• Assurer la sécurité des opérateurs.
• Confiner les bouillies pulvérisées dans les parcelles à traiter.

8. Gestion des déchets

• Protéger les différentes composantes du milieu environnant.
• Préserver la qualité des paysages viticoles.

 

C’est avec cet ensemble d’objectifs que vignerons et maisons de Champagne visent ainsi une viticulture 100% écologique et se donnent les moyens de dépasser les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement afin de rester une région pionnière de la viticulture mondiale.

Aussi ce référentiel donne un choix supplémentaire aux vignerons et maisons, entre une viticulture durable en autoévaluation, une viticulture durable certifiée et une viticulture biologique/biodynamique.

Amis vignerons champenois, si vous nous lisez vous pouvez télécharger le référentiel complet ici : Référentiel technique – Viticulture durable en Champagne

3 ans déja !

3ans-merci

 

 

Le 13 mai 2011 je publiai le premier article du Blog, 3 ans déjà que le Blog du Champagne existe.

Vous êtes toujours plus nombreux à venir visiter le blog, entre 4800 et 5000 visiteurs tous les mois, 248 articles, 145 commentaires.

Un grand Merci à vous tous de lire chaque mois les billets du blog !

 

Je vous laisse découvrir ou redécouvrir le premier article du blog, publié le 13 mai 2011 : Les bouteilles de Champagne

 

Et pour conclure un mot suffit… Champagne !

 

Reportage de France 3 sur les salons de vignerons

Pour répondre à une demande par e-mail, voici le reportage de France 3 Champagne Ardenne sur les salons de vignerons du mois d’avril.

Bon visionnage à tous !

Portrait du Champagne Philipponnat en vidéo

champagne-philipponnat-blason

 

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne