Catégorie : Photos du vignoble champenois

Quelques belles photographies « Made in Champagne » !

Voici un minuscule aperçu du magifique album photo d’Emmanuel Goulet.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Cliquez sur l’image pour agrandir

Cliquez sur l'image pour agrandir.

Cliquez sur l’image pour agrandir.

Cliquez sur l'image pour agrandir.

Cliquez sur l’image pour agrandir.

Cliquez sur l'image pour agrandir.

Cliquez sur l’image pour agrandir.

Vous pourrez découvrir l’ensemble de l’album sur le compte Flickr d’Emmanuel Goulet : Emmanuel Goulet Photographies

Johann Klaus Graeber un photographe amoureux des paysages de Champagne

Credit photo : Johann Klaus Graeber : Le vignoble du village de Beaunay

Johann Klaus Graeber avait comme passion la photographie, depuis 20 ans sa passion est devenue son activité principale. En Champagne ses photos sont appréciées par beaucoup, notamment le Syndicat Général des Vignerons. Il a également fait des photos pour des opérations d’identités visuelles pour des vignerons et des maisons de Champagne, telles que le Champagne, Ayala, Moutardier, Pannier, ou plus récemment Bollinger et Blin.

Mais sa véritable passion reste la photographie des paysages viticoles. Les photos que vous pouvez découvrir sur son site internet (Graphimura) ont la particularité d’être prises encore avec un appareil argentique car cela lui permet d’avoir une qualité supérieur au numérique, même si comme souligne Johann Klaus « Je suis convaincu que le numérique a enfin trouvé une qualité telle que je pourrais retrouver l’amour du travail photographique ».

Image du jour : L’éveil du vignoble champenois

Les premières feuilles viennent de pointer le bout de leur nez dans le vignoble champenois le 28/03/2012.

Stade D. Sortie des feuilles d’après Baggiolini

À la rencontre du Clos des Goisses

Le Clos des Goisses est une parcelle de vigne située à Mareuil sur Aÿ. Elle appartient à la maison de Champagne Philipponnat depuis 1935 et lui permet de faire la cuvée « Clos des Goisses ». La particularité de cette cuvée est que chaque année est millésimé car pour Philipponnat cette parcelle est hors du commun de part son exposition.

En effet cette parcelle de 5,5 hectares bénéficie d’une exposition plein sud, avec une pente de 25% à 40%, le sol est peu profond et laisse très vite place à de la craie pure. C’est ce qui permet aux raisins d’obtenir une bonne maturité même lors d’années peu ensoleillées. Autre particularité, la maison Philipponnat prend garde à ce que l’âge moyen du vignoble reste au dessus de 25 ans pour avoir une qualité de raisin optimum.

Le Clos des Goisses est une parcelle particulière car par sa forte pente elle rend le travail très difficile d’où son nom : Goisses qui vient du vieux patois champenois signifiant  « travail pénible ».

 

L’entrée du Clos des Goisses par la route, les murs de soutènement ont été construit en 1887.

Avec une pente de 30 à 40%, le travail de la vigne ce fait à l’aide de treuil et de filet pour éviter que ceux qui y travaillent ne se blessent.

La mécanisation étant très limitée, seul des petits chenillards reliés à des treuils peuvent passer.

Le Clos des Goisses est divisé en plusieurs petites parcelles, elles sont délimitées par des bornes et ont toutes un nom : Le Chalet, Grands Cintres, La Dure, Collet…

Image du jour : Moût de chardonnay en Champagne

Moût de chardonnay en cette fin de vendange en Champagne, pourquoi chardonnay ? car l’année 2011 aura donné de très bon chardonnay qui, dans quelques années vous dévoileront tout leurs arômes et vous feront rêver…

 

Photo de grappe le 11/08/2011

Voici une photo en direct du vignoble champenois, comme on peut le voir, cette grappe de pinot noir est en fin de véraison ( Stade M selon Baggiolini) c’est à dire qu’elles sont en cours de maturation.

Il reste encore quelques grains verts qui devront rattraper leur retard dès le soleil revenu.

Sur les parcelles touchées par la grêle on peut voir encore les stigmates des grêlons, les plaies ouvertes se sont cicatrisées assez rapidement ce qui a permis d’éviter que le botrytis ne s’installe et fasse pourrir les grains.

Photo du Saran nature et de son château

Le coteaux champenois

Une bouteille de Saran nature (Coteaux champenois blanc) et derrière le château de Saran (Chouilly).

Oïdium sur grappe de chardonnay

Voici de l’oïdium sur grappe dans une parcelle de chardonnay, très rare à ce stade phénologique (Véraison ou stade M selon Baggiolini).

Cette attaque est vraiment minime et ne devrait pas se propager sur les autres grappes.

L’oïdium est une maladie cryptogamique (champignon). Elle est aussi appelée maladie du blanc, car comme vous pouvez le voir le champignon est visible sur la grappe sous forme d’une petite pellicule blanche.

L’oïdium peut être traité soit avec du soufre ou alors de manière totalement naturelle avec du purin de prêles ou encore une infusion d’ail additionnée de lait.

Vignoble champenois vu du ciel

Voici quelques photos et une courte vidéo prises par avion lors d’un vol organisé par Moët & Chandon au départ de l’aéroclub d’Épernay !

 

La Côte des Blancs, premier village Avize, ensuite Oger, Mesnil-sur-Oger…

Chateau de SaranToujours dans la Côte des Blancs voici la vue aérienne du Château de Saran

Vignoble de Cramant encore… dans la Côte des Blancs

Vue aérienne du vignoble d’Hautvillers, berceau du Champagne. On aperçoit l’ Abbaye Saint-Pierre d’Hautvillers où Dom Pérignon donna naissance au Champagne

Magnifique photo de la Vallée de la Marne avec une vue imprenable sur la rive gauche et droite de la rivière de la Marne

 

 

Courte vidéo d’une vue d’ensemble de la Vallée de la Marne

 

Photo de grappe le 18/06/2011

Voici une photo d’une grappe prise le 18/06/2011, la vigne est en avance avec le soleil que l’on a eu ces derniers mois, le stade phénologique actuel est « Petit pois » ou stade K d’après Baggiolini.

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne