Dans le cadre d’un  partenariat, le vigneron travaille ses vignes et récolte son raisin, mais n’élabore pas son vin. Il laisse l’élaboration de son Champagne à une coopérative (en quelque sorte le prolongement de son exploitation) puis lui rachète les vins déjà en bouteille.