Interview de Cédric Moussé, le Club Trésors de Champagne vue de l’intérieur

Présentation du Club Trésors de Champagne

Le Club Trésors de Champagne est une association qui regroupe depuis 1971 uniquement des producteurs Champenois. Ses producteurs doivent obligatoirement élaborer leurs cuvées dans leur propre installation : du pressurage au dégorgement. Les prestations vinicoles par coopératives ou autres sont interdites. Également, les membres (Clubmen) doivent obligatoirement vinifier la récolte de son domaine uniquement c’est à dire qu’ils doivent être récoltant-manipulant (RM).

Les cuvées « Spécial Club »

Chaque Clubmen est en droit de créer une cuvée « Spécial Club », pour cela il y a des règles strictes :

– La première consiste à un examen de l’assemblage en “vins clairs” avant la mise en bouteille.

– La seconde a autorisé la commercialisation de la Cuvée à l’issue de la période de vieillissement en bouteille (3 ans minimum après la mise en bouteille).

Seules les bouteilles qui ont franchi ses examens avec succès peuvent prétendre à la dénomination « Spécial Club » car elles doivent être le fleuron du club et doivent être perçues comme une cuvée haut de gamme, mais également une philosophie qualitative.

C’est un Cercle de Qualité des Champagnes de Propriétés.

 

 

 

Interview de Cédric Moussé :

 

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Cédric Moussé, 4ème générations de vignerons vinificateurs au Champagne Moussé Fils. Depuis 8 ans je travaille avec mon père à produire les meilleurs raisins possible en respectant de plus en plus l’environnement. À mi-chemin entre une viticulture biologique et une viticulture durable, chaque période végétative est un nouveau défi pour obtenir les plus beaux raisins en respectant la vigne et les sols que nous empruntons à nos enfants.
Les premières bouteilles ont été produites par mon Arrière grand-père, Eugène, à Cuisles. Ce village au cœur de la vallée de la marne est réputé pour l’excellence de ses pinots meuniers. Notre encépagement est à 80% Pinot Meunier, 15% Pinot Noir, 5% Chardonnay.
Nous avons 5 Blancs de Noirs et un 100% Chardonnay. Le Meunier est prépondérant dans nos cuvées hautes de gamme pour arriver sur un 100% Meunier en Spécial Club.

Tout d’abord, pour vous que représente un club comme Club Trèsors de Champagne ?

Un lieu d’échange avec des vignerons passionnés qui recherchent l’excellence, chacun se rend service, se donne des conseils. Un groupement de vignerons comme celui-ci permet en permanence de se remettre en question sur la qualité de nos vins et la façon que nous avons de les élaborer.

Pourquoi avoir décidé de faire partie de ce club ?

C’est toujours le club qui décide d’adhérer un nouveau membre. C’est plutôt un honneur que l’on nous a fait en nous demandant en 2005 d’en faire partie. Je n’ai pas hésité une seconde.

Les règles de fonctionnement du club ont été pour vous difficiles à suivre ?

Mon père et moi étant très exigeants sur nos raisins et sur nos vins et ayant toujours investi énormément dans notre outil de production, les contraintes n’ont pas été trop importantes. La seule appréhension a été de sortir un 100% Meunier qui soit à la hauteur des très grandes bouteilles de Champagne. Pour le moment sur les millésimes 2005 et 2006, le contrat est rempli.

Vous réunissez-vous régulièrement avec les « Clubmen » ?

Une dizaine de fois par an, entre les réunions de conseil, les dégustations vins clairs, l’AG, les réunions viticoles spécifiques club et je dois en oublier…

Qu’apporte la « Cuvée spéciale Club » dans votre gamme ?

La cerise sur le gâteau !!! Faire partie du club et prouver que nous sommes capables d’élaborer de grands Champagnes avec du Meunier ce qui a révélé l’ensemble de nos Blancs de Noirs aux consommateurs.

 

Je tiens à remercier Cédric Moussé pour avoir eu l’amabilité de répondre à cette interview pour le site, www.blogduchampagne.fr également merci à tous ceux qui nous lisent.

 

Précédent

Veuve Clicquot restructure ses millésimes

Suivant

Dégustation : Champagne Billecart-Salmon – Brut Sous Bois

  1. Angelo

    Belle interview !

    je ne connaissait pas ce club, a t’il pignon sur rue ?

  2. torchard michele

    bonjour
    j ai vu un jour une emission tele qui interwievait cedric Moussa ou Cedric Mousse
    ce jeune vigneron dans ses vignes parlait de son travail soigne de ses valeurs
    pouvez vous me dire s il s agit de Moussa ou Mousse
    y a t il a deux producteurs eou un seul je ne voudrais pas me tromper etant agreablement surprise par cette emission et ce jeune viticulteur
    Michele Torchard
    michele114302011@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne