La finesse des bulles du Champagne, une histoire de vieillissement ou de verre ?

Pourquoi certains Champagnes ont-ils des bulles plus fines que d’autres ? C’est une question que beaucoup de monde se pose.
J’ai donc posé cette question à Monsieur Gérard Liger-Belair, Professeur en physique, membre du Groupe de Spectrométrie Moléculaire et Atmosphérique (GSMA-CNRS, UMR 7331).

La naissance des bulles
Pour commencer, il est d’abord important de savoir comment naissent les bulles de Champagne.
Les bulles naissent par « nucléation » (comprendre « germination ») sur des impuretés présentes à la surface du verre (en général de minuscules fibres de cellulose). Au sein de ces fibres, il existe une poche de gaz qui aspire le gaz carbonique dissous et le relargue sous forme de bulles, à partir de là, les bulles sont créées.

La finesse des bulles varie en fonction de plusieurs choses :

– Le contenant :
le choix de votre verre a une influence sur la grosseur des bulles.
Les bulles grossissent lorsqu’elles remontent dans le verre. Plus leur parcourt est long plus elles finissent grosses, elles seront donc plus grosses dans une flûte que dans une coupe.

– Le vieillissement :
Les bulles sont également d’autant plus grosses que le champagne est riche en gaz carbonique dissous, c’est le cas des Champagnes plus jeune, en revanche, les champagnes plus âgés présentent toujours des bulles plus fines car le vin perd son CO2 dissous au cours du vieillissement (par le bouchon).
Les bulles peuvent également s’accrocher à la surface du verre et grossir longtemps avant de se décrocher si le verre contient des traces de graisse qui le rend localement hydrophobe.

Donc, la finesse des bulles n’est pas liée à la qualité même du vin, mais à sa durée de conservation, au type de verre utilisé ou encore la propreté du verre.

Cet article a été écrit avec l’aide de Monsieur Gérard Liger-Belair, Professeur en physique, membre du Groupe de Spectrométrie Moléculaire et Atmosphérique (GSMA-CNRS, UMR 7331).
Un très grand merci pour son aide.

 

Précédent

Une soirée de dégustation en compagnie des Chefs de caves

Suivant

Dégustation : Champagne Cattier, Brut Blanc de Noirs

  1. Combien de temps peut on conserver le champagne avant qu’il n’y ait plus aucunes bulles ?

    • Pierre

      Deuxième commentaire pour apporter une réelle réponse à votre question :

      A moins de stocker dans votre cave du Champagne millésimé (= avec une année de production clairement indiquée sur l’étiquette, comme pour 95% des autres vins francais), les bouteilles de Champagne ne vont pas se bonifier avec le temps. On conseille donc de les boire dans les 6 mois qui suivent leur achat. Elles ne deviendront pas « mauvaises » ensuite mais ne gagneront pas en qualité à vieillir.

  2. Pierre

    Plus aucune bulle signifie que tous le gaz dissout dans le Champagne a diffusé à travers le bouchon. Cela dépend du taux de C02 dissout à la mise en bouteille.

    Ce taux « de départ » est variable suivant la fabrication de chaque champagne : quelle quantité de levure est rajouté dans le vin tranquille. Cela fait partie du secret de fabrication de chaque producteur.

    La réponse est donc « çà dépend du producteur du Champagne ».

    Dans les faits, j’ai déjà bu des Champagne millesimés (= ceux qui gagnent à viellir une fois mis en bouteille) agés de plus 15 ans et ils avaient encore des bulles…

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén