Lancement de « Bulles et Millésimes » le nouveau magazine des Vins de Champagne

bulles-et-millésimes-magazine-champagne

La couverture du premier numéro de Bulles et Millésimes.

Bulles et Millésimes, un nouveau magazine dédié aux vins de Champagne vient d’arriver dans les kiosques. Ce magazine qui succède à la « La Revue du Champagne » aujourd’hui disparu, nous propose de découvrir ou de redécouvrir les vins de Champagne.

 

 Interview de Jean-Baptiste Duteurtre

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Jean-Baptiste Duteurtre, j’ai 46 ans. Je suis journaliste depuis plus de vingt ans avec une longue carrière dans la radio et la presse écrite. Avant de me lancer dans cette aventure, j’ai eu la chance de diriger des hebdomadaires dans le centre de la France. J’ai été journaliste à l’Union à Épernay entre 1995 et 2000. je m’étais beaucoup intéressé au champagne à cette époque.

Pourquoi lancer un nouveau magazine sur le Champagne ? Il y avait un vide à combler selon vous ?

Il y avait un vide depuis la disparition de la Revue du Champagne il y a quatre ans. Il n’y avait plus de magazine vitrine de l’activité champenoise. Dans de nombreuses discussions, différentes acteurs m’ont fait part de leur désir de voir revenir un magazine haut de gamme. C’est ce que j’essaye de faire aujourd’hui.

Quel sera le contenu au sein de « Bulles et Millésimes ?

Le premier numéro fait 84 pages avec en ouverture une interview de Bernard-Henri Levy qui parle de son amour pour le champagne. Il y a un dossier sur le marché chinois et de nombreux portraits de maisons. On parle aussi beaucoup des gens qui font le Champagne. Pour le numéro deux, je travaille déjà sur un dossier sur Vinexpo et des portraits de chefs.

Pourquoi avoir choisi une publication bisannuelle ?

C’était la formule de la Revue du Champagne. Je pense que cela permet de faire un beau magazine sans lasser les lecteurs…

Avez-vous songé à vous positionner sur Internet, par exemple en créant un format eBook pour les tablettes ?

C’est malheureusement un modèle qui n’est pas rentable actuellement. L’idée tout de même est de ne pas perdre d’argent en réalisant ce magazine. Et si nous pouvons en gagner un peu, nous essayerons de nous développer par le biais d’une version anglaise du magazine et par la mise en place d’un site internet, complément du papier.

 

Bulles et Millésimes, dans les kiosques depuis le 12 novembre 2013, prix unitaire de 8,00 euros.

 

Précédent

Vente aux enchères de Champagne organisée par la formation Licence Professionnelle Commercialisation à l’International des Vins et Spiritueux

Suivant

Dégustation : Champagne Esterlin, cuvée Cléo

  1. Bonjour,
    Je trouve que c’est une très bonne initiative. Je suis curieuse donc je vais acheter le magazine. Par contre, j’espère que vous ne parlerez pas uniquement des grandes marques marques de Champagne, comme le font de nombreuses revues sur le vin.
    Il y a aussi pas mal de Champagnes de vignerons à découvrir, avec une histoire, des Champagnes de qualité, des caves, des initiatives…
    Bien cordialement
    Isabelle Barbaza

  2. Bulles et Millésimes

    Madame,
    J’attends avec intérêt vos commentaire sur ce premier numéro. Vous trouverez sûrement qu’il y a encore un peu trop de négoce par rapport aux vignobles mais les choses vont évoluer dans le second numéro.

  3. Thierry

    Un nouveau Mag sur le champagne super!
    Mais comment se le procurer à Nouméa ?

    Th

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne