Le Champagne Louis Roederer confirme son engagement dans la Biodynamie

Le Champagne Louis Roederer est devenu le premier vignoble biodynamique de Champagne.

Le Champagne Louis Roederer a racheté en octobre 2010 12 Ha de vignoble en biodynamie qui appartenaient au Champagne Leclerc Briant, suite au décès de Pascal Briant.

Louis Roederer confirme son engagement en portant à 49 hectares de vignes en biodynamie sur les 230 hectares que possède la maison.

C’est au début des années 2000 que la maison Roederer s’est penché sur la biodynamie. Après plusieurs mésaventures et échecs à cause principalement de la météo peu clémente, c’est dans le milieu des années 2000 que cette orientation a réellement donnée de bons résultats.

En Champagne un pionnier à depuis 1989 fait ses preuves dans la biodynamie, Jean-Pierre Fleury du Champagne Fleury à Courterons. (Voir précédent article sur l’histoire du pionnier de la biodynamie en Champagne : ici)

Jean-Baptiste Lécaillon, Directeur Général Adjoint de Louis Roederer et chef de caves répond à la question :

En matière de bio, Roederer se met au goût du jour ?

En fait Louis Roederer a commencé la biodynamie dès 2000. Il y a donc dix ans que nous cultivons des hectares de vigne sans recourir à aucun produit chimique de synthèse, uniquement des produits naturels, organiques.
Les débuts n’ont pas été faciles, nous avons essuyé des échecs. Echecs humains d’abord, le projet avait été mal vendu aux équipes, qui, sceptiques, ne l’ont pas porté. Manque de chance aussi, il y a eu les pluies catastrophiques de septembre 2001, qui ont provoqué l’apparition du midiou… Le projet a été relancé en 2005, cette fois de façon très sérieuse. Nous nous sommes fait aider par un consultant spécialisé, nous sommes allés sur place étudier les expériences réalisées par des vignobles bourguignons.

Aujourd’hui nous élevons 12 hectares de vigne en biodynamie, plus exactement ce sont 24 hectares au total que nous consacrons à ce projet, 24 hectares dont les différentes parcelles sont systématiquement divisées en deux : la moitié, dite « vigne témoin » cultivée de façon classique, et la moitié en biodynamie. Cela afin de pouvoir en permanence établir des comparaisons scientifiques. Roederer est la seule grande maison de Champagne à le faire à une échelle aussi importante.

Source : Blog Louis Roederer

 

Autre info :

Une partie du vignoble du Champagne Leclerc Briant a été racheté par Lanson BCC à hauteur de 13 ha.

7 Commentaires sur “Le Champagne Louis Roederer confirme son engagement dans la Biodynamie”

  1. vinblog dit :

    49 ha en Biodym ça fait du boulot!! mais c’est une bonne nouvelle je trouve…

  2. auger dit :

    Sont ils certifiés ?
    L’ensemble est il fait au cheval et en champagne sont ils nombreux à travailler de cette Façon ?

    Merci pour les Réponses

    • La rédaction dit :

      Bonjour,

      non Roederer n’est pas certifié et je ne pense pas qu’ils chercheront à l’être. Non l’ensemble de leurs parcelles n’est pas fait au cheval, seulement une petite partie.
      En Champagne de plus en plus de vignerons utilisent le cheval, De Sousa, Agrapart… Des prestataires de services proposent désormais le travail un cheval,
      ce qui permet d’avoir les avantages du cheval mais pas ses inconvenients.

  3. auger dit :

    très bien merci.

    Connaissez vous des vignerons qui travaillent la totalité du domaine au cheval ?

  4. Thorer heidi dit :

    Questions: avez-vous du champagne biodynamique en grandes bouteilles (Jéroboam et plus)?
    Est-ce que vous expédiez en Allemagne (Dresden)?

Laisser un commentaire