tirage-champagne

Cette étape consiste à la mise en bouteille du vin tranquille pour faire la prise de mousse en cave.

La prise de mousse c’est une seconde fermentation en bouteille qui a pour but d’augmenter le titre alcoométrique et surtout saturé le vin en gaz carbonique qui va créer plus tard la mousse et les célèbres bulles champenoises. Les levures travaillant dans un milieu clos vont produire tellement de gaz carbonique que la pression dans la bouteille peut atteindre 6 bars.

Le tirage est l’aboutissement de tout le processus de vinification, en général il est réalisé au printemps, car dans un premier temps il est interdit de réalisé cette étape avant le 1er janvier de l’année suivante et aussi, le vigneron a pendant l’hiver, la grosse étape de la taille qui occupe généralement ses journées.

Pour ce faire, le tirage a besoin de 4 constituants précis :

– Liqueur de tirage qui est composé de vin tranquille champenois.

– Sucre (24 grammes/l) pour nourrir les levures et pouvoir obtenir 6 bars de pression.

– Population de levure en bonne santé, les levures peuvent être, LSA : Levure sèche active ou indigène si elles proviennent de la pruine (pruine : petite pellicule blanche qu’il y a sur le grain de raisin donc levure naturelle)

– Adjuvant minéral pour alourdir le dépôt qui va être formé pour faciliter le remuage, celui-ci va faire glisser le dépôt plus facilement pour ensuite l’extraire.

Et enfin après le tirage terminé les bouteilles sont descendues en cave pour faire leurs prises de mousse au frais (12°) dans le noir et ensuite stockées horizontalement sur des lattes en bois pour plusieurs années de vieillissement.

Crédit photo : Champagne Thevenet-Delouvin