L’histoire d’une maison de Champagne hors du commun, des Champagnes fabuleux et surtout un style que j’apprécie et qui reste le même pour les cuvées millésimées.

La maison de Champagne Krug voit le jour en 1843, elle a été fondée par Jean-Joseph Krug, né à Mayence, mais naturalisé français en 1848. Son fils Paul en 1880 vendait sa « Private Cuvée » en Angleterre pour 6 shillings la bouteille, déjà de grande qualité ce Champagne augmenta de 5 shillings la caisse 1 an plus tard. Le fils de Paul, Josheph II, reprit à son tour la direction de la maison, mais il fut comme beaucoup de champenois prit dans le tourbillon de la guerre où il fut prisonnier au cours de la bataille des Ardennes. En son absence, son épouse Jeanne supervisa l’élaboration du millésime 1915 historique, exclusivement composé des cépages Pinot Meunier et Pinot Noir car les Chardonnays de la Côte des Blancs arrivaient pas jusqu’a Reims. Le fils de Joseph, Paul commença à travailler en 1935 pour la firme rejoignant son père, Joseph et son cousin Jean Seydoux.

Il en devient directeur général en 1941 tandis que son père Joseph prit sa retraite. Paul a conduit Krug vers une ère nouvelle. Il estime que pour avoir un contrôle sur la proportion de ses besoins ainsi que sur la qualité des approvisionnements le Champagne Krug doit posséder des vignes. Entre 1970 et 1972 il achète 15,87 ha de vigne classé 100% dans la Côte des Blancs le Clos Tarin qui deviendra quelques années plus tard la célèbre parcelle du clos du Mesnil qui a une surface de 1,87 ha ainsi qu’à Aÿ.

De nos jours Krug appartenant à LVMH c’est 21 ha de vigne toujours en Grand Cru 100%, une vinification en petit fût de 205 litres fabriqués avec du chêne de la forêt d’Argonne qui ont une moyenne d’age de 35 ans.

Le vieillissement en moyenne est de 6 ans. Les années peuvent différer d’un millésime à l’autre car l’évolution du Champagne doit au moment de sa commercialisation refléter le style Krug à la perfection. Les vins de réserve sont conservés dans des cuves inox de 40 hl, l’inverse de chez Louis Roederer.

Krug n’intervient pas sur les fermentations malolactiques. Soit elles se font dans les fûts ou sinon vu que les durées de vieillissement sont long, elle se font dans les bouteilles après la prise de mousse.

Les cuvées :

La Grande Cuvée : Cheval de bataille de Krug, elle représente 80% de la production, composée de 50 vins différents choisis parmi 8 millésimes. La proposition de cépages varie selon la cuvée, 45 à 55% de Pinot Noir, 10 à 15% de Pinot Meunier et 35 à 45% de Chardonnay.

Krug Millésimé : La proportion des différents cépages varie manifestement en fonction du millésime. Le millésime chez Krug représente les caractéristiques de chaque année avec toujours le style Krug.

Krug Clos du Mesnil : Cuvée 100% Chardonnay (Blanc de Blanc). Le premier millésime date de 1979. Produite en petite quantité ( moins de 10 000 bouteilles) cette cuvée provient en totalité de la parcelle dite du Clos du Mesnil située dans la commune du Mesnil-sur-Oger.

Krug Clos d’Ambonnay : Cuvée 100% Pinot Noir (Blanc de Noir) elle est produite en quantité encore inférieure à la cuvée Clos du Mesnil, aux alentours de 1500 bouteilles, son prix est d’approximativement 3000€ (l’unité).