L’histoire du ratafia de Champagne se trouve au XIIIème siècle, bien avant d’être la délicieuse liqueur que l’on connait actuellement, le ratafia de Champagne était surtout un mode de conservation des jus de raisins, le processus de fabrication est simple, on ajoute de l’alcool dans le jus de raisins ce qui va bloquer la fermentation alcoolique et donc conservée le jus, le sucre et les saveurs acidulés du jus de raisins.

Le nom de ratafia proviendrait de la boisson qui scellait la ratification d’un traité.

 

Pourquoi le ratafia de Champagne est t’il en danger ?

 

Car la décision numéros 110/2008 de la Commission européenne, relègue le ratafia de champagne dans les annexes des décisions concernant le champagne (comme toutes les appellations non protégées). Cela signifie que les jours du ratafia de champagne sont maintenant comptés.

 

Si les Champenois ne réagissaient pas, l’indication géographique ratafia de champagne disparaitrait définitivement le 20 février 2015 sur l’autel de l’Europe.

(Claude Giraud)

Le ratafia de Champagne est un produit régional qu’il faut sauvé, c’est une partie du patrimoine régional de la Champagne qui partirait en fumée.

C’est également une optimisation de la filière Champagne, car celui-ci représente 81% des moûts de raisin disponibles pour avoir une qualité irréprochable et donc pour faire un Champagne qualitatif. Le ratafia lui utilise les 19% restants, car ce moût de fin de pressurage est beaucoup plus fruité et donc plus adapté au ratafia, c’est ce qui contribue également à l’équilibre champenois.

Apportez votre soutien en devenant membre d’honneur de l’association des producteurs de ratafia de Champagne .


Bon de soutient : Ici

Site internet : www.ratafiadechampagne.com