Étiquette : blog champagne (Page 2 of 2)

Dégustation : Champagne Moët et Chandon, Brut impérial rosé

Bouteille oubliée dans la cave, donc aucune information sur l’année précise, pas d’information non plus sur les cépages qui compose ce Moët et Chandon, Brut impérial rosé.

À l’œil :

Rose/orangée, de fine bulle

Brillant et une belle mousse onctueuse.

Au nez :

Les aromes de fruit rouge, framboise, fraise

Première note de fruits rouges confits.

Après évolution les notes confites se précisent

En bouche :

Attaque fraiche et franche suivie d’une légère amertume.

Frais sur le premier palais, mais devient vite très chaleureux

Des notes de cerises a l’eau de vie viennent caressé le palais et des notes briochées

ensuite toujours cette amertume, presque gênante.

Bonne longueur en bouche avec un côté gras et fruité.

Cette bouteille est vieille de 7 ou 8 ans au vu du côté gras et confit de ce Champagne.

Conseil : Un dessert à la banane flambée pour bien faire ressortir le côté confit  et fruité de ce Champagne

Prix : environ 35€ l’unité

Dégustation, Champagne Demoiselle, La parisienne 2003

Champagne Demoiselle, La Parisienne 2003 est composée de 80% de chardonnay et 20% de pinot meunier, les chardonnays sont issus principalement de premiers et grands crus.

À l’œil :

Or pâle, fine bulle et cordon élégant

Mousse vive au service, mais retombe rapidement

Au nez :

Séduisant, frais

Les premières notes qui parviennent au nez sont les fleurs blanches, et fruit à agrumes à chair blanche également.

Après quelques minutes dans le verre le nez n’évolue pas, il reste précis toujours sur les fleurs blanches et agrumes.

En bouche :

Attaque très vive et fraiche

Acidité modérée et très plaisante

Les notes de fleurs blanches et de brioche parviennent en premier au palais, traduction des 80% de chardonnay.

Le Champagne se précise ensuite avec des notes de pamplemousse, abricot

Longueur en bouche courte, mais intense, sucrée et acidulée.

Conseil : Pour sublimé le Champagne et le met je conseil un lieu noir breton fumé, pourquoi breton ? Tout simplement pour la magie de la culinaire Française.

 

Prix : environ 33€ l’unité

 

Dégustation : Champagne Gosset, Celebris blanc de blanc extra brut

Comme son nom l’indique cette cuvée est composée à 100% de chardonnay, le cépage blanc champenois. Cette cuvée réunie plusieurs très bons millésimes, les millésimes, 1995, 1996, 1998, 1999. Ils ont été sélectionnés par la maison Gosset pour obtenir un Champagne complexe et très recherché. Comme la précédente dégustation, Jean-Pierre Mareigner le chef de cave de la maison Gosset a encore su faire un beau travail.

À l’œil :

Un jaune plutôt foncé, étonnant d’un premier abord pour un blanc de blanc, mais la maison Gosset m’a toujours étonné par le côté oxydatif toujours bien maitrisé de ses Champagnes et donc cette couleur légèrement foncée doit probablement provenir de là.

Au nez :

Chaleureux, vineux vraiment de belle note de pêche/abricot.

La chaleur laisse place rapidement à une belle fraicheur sucrée

Une évolution dans le verre remarquable au fils des minutes, on en ferait presque un jeu.

En bouche :

Le premier palais franc, on reste sur la fraicheur du dernier nez, avec toujours la pêche/abricot.

Ensuite des épices comme la cannelle et le réglisse apparaissent.

Bonne longueur en bouche et dosage extra brut qui laisse libre court au vin de s’exprimer naturellement.

Conseil : Pour apprécier au mieux cette cuvée je la conseil en apéritif. Après, libre court à votre imagination pour trouver un accord qui laissera la cuvée Celebris blanc de blanc s’exprimer.

 

Prix : environ 120€ l’unité

 

Photo de grappe le 18/06/2011

Voici une photo d’une grappe prise le 18/06/2011, la vigne est en avance avec le soleil que l’on a eu ces derniers mois, le stade phénologique actuel est « Petit pois » ou stade K d’après Baggiolini.

Concours « Life Can Be Perfect » par Bollinger

Le Champagne Bollinger lance un grand concours « Life Can Be Perfect »*, ce concours est sur le thème de l’art de vivre , il y aura au terme de ce concours 5 élus pour participer à une journée extraordinaire pour la célébration des 50 ans de la Cuvée R.D. (Récemment Dégorgée).

La cuvée R.D. 1952 sera à l’honneur !

Depuis un demi-siècle, Bollinger rend hommage à ce que la Champagne et le passage du temps offrent de meilleur.

C’est donc le 8 juillet prochain que Bollinger célébrera à Paris cette dégustation évènement. Le lieu est encore tenu secret, des invités triés sur le volet participeront à cette dégustation mais cette année Bollinger a décidé d’ouvrir ce concours pour permettre aux 5 amateurs de pouvoir privilégier de cette dégustation hors du commun.

Seules quelques annonces seront publiées dans 10 quotidiens internationaux du 8 au 12 juin prochain.

Ce QR code qui respecte le style Bollinger sera alors inséré dans les annonces ce qui redirigera directement vers www.lifecanbeperfect.com le site officiel du concours !

Les créations de tous les participants seront ensuite soumises à l’approbation du jury, sélectionné par Bollinger. Ensuite le 27 juin prochain seront dévoilés les heureux élus pour cette dégustation à Paris le 8 juillet 2011.

Bonne chance à tous

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.lifecanbeperfect.com !

 

* La vie peut être parfaite

Champagne Veuve Clicquot et Juglar de 1830 aux enchères

Les bouteilles de Champagne les plus vieilles du monde aux enchères !

Tout se passe à Åland un archipel finlandais en mer Baltique, le vendredi 03 juin 2011 ou 2 bouteilles de ce plus vieux Champagne au monde va être vendu, la mise à prix est de 10 000 € « cela peut atteindre des prix insoupçonnés tant les attentes sont énormes » confits Sébastien Abric, directeur général Europe d’Acker Merrall & Condit.

Les bouteilles en vente sont une Veuve Clicquot et une Juglar.

Un expert suédois du Champagne, Richard Juhlin a avancé le prix de 100 000 € l’unité pour ses bouteilles extrêmement rares et de collection.

Au total, ce sont 168 bouteilles qui ont été remontées, mais seulement 145 sont en état, la plupart sont des Juglar, une maison de Champagne de Châlons-en-Champagne qui a été vendus en 1829 au Champagne Jacquesson.

L’aspect gustatif

D’après les premières dégustations faites le mercredi 17 novembre 2010, le Veuve Clicquot avait « des saveurs de pêche et d’abricot », le Juglar quant à lui « dégagerait un meilleur arôme, un léger pétillement avec encore une certaine acidité, un côté sucré marqué de vin de dessert » La tradition à l’époque pour les champagnes destinés à l’Europe du Nord était de les sucré légèrement plus, question de gout.

 

Mise à jour

La bouteille de Veuve Clicquot a été adjugée pour 30 000 euros, battant le record du monde précédent. Une autre bouteille, de Juglar, une maison de champagne aujourd’hui disparue, a été vendue à 24 000 euros.

Les Champagnes de Vignerons

« Les Champagnes de Vignerons » est une marque collective qui a été créée en 2001 par le SGV (Syndicat Général des Vignerons) de la Champagne. Le but de cette marque est de promouvoir les Champagnes de vignerons en les aidants à mettre en valeur leurs savoir-faire, l’originalité, la rareté de leurs cuvées de Champagnes.

Actuellement cette marque collective qui a un rôle de label et de partenaire. Elle a été adoptée par 450 vignerons, on peut les reconnaitre, car une petite plaque est installée de manière voyante pour que leurs clients puissent voir que le Champagne qu’il achète est un Champagne de vignerons.

La mise en place de service comme des outils de communication pour faire connaitre leurs Champagnes, leurs cuvées et leurs savoirs-faire est également un des piliers du Champagne de Vignerons, il aide les vignerons à faire leurs communications grâce à des objets publicitaires.

Un annuaire de tous les vignerons ayant adhéré à cette marque est disponible sur le site des Champagnes de Vignerons ici

Le Guide Découverte des Champagnes de Vignerons est également disponible ici (Fichier au format PDF)


 

Page 2 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén