champagne-de-sousa-umami

Histoire :

L’arrivée de la famille De Sousa en Champagne est plutôt inattendue. Pendant la Première Guerre Mondiale, Manuel De Sousa fait partie du corps expéditionnaire portugais, avec 56 000 confrères pour participer à l’effort de guerre.

Une fois la paix revenue, Manuel rejoint sa femme restée au pays, mais quelques années plus tard avec son épouse et son fils Antoine, à peine né, il décide de quitter définitivement le Portugal pour s’installer à Avize.

Plus tard, frappé par une tumeur du cerveau, Manuel De Sousa disparait à l’âge de 29 ans.

Quelques années plus tard, Antoine se marira Mlle Zoémie née Bonville, une famille de vignerons bien établie en Champagne depuis plusieurs générations. Un mariage signera le début d’une « succes story » qui perdure aujourd’hui sous le nom de De Sousa & Fils et dont tout laisse penser qu’elle se poursuivra au-delà de la 3e génération. Aux commandes depuis 1986, Erick De Sousa poursuit l’action de ses prédécesseurs et peut compter sur Charlotte, sa fille qui a rejoint le domaine en 2012. Ses 2 autres enfants, Julie et Valentin étudient actuellement dans le métier de la vigne et du vin.

 

Le Domaine :

Le domaine viticole de la famille De Sousa est composé de 9,50ha de vignes situées majoritairement dans la Côte des Blancs, sur les villages d’Avize, Oger, Cramant et Le Mesnil sur Oger. Pour les vignes extérieurs le domaine possède des parcelles à Aÿ ainsi que Ambonnay.

Engagé depuis plusieurs années dans un process de culture Bio, le domaine De Sousa a obtenu sa première certification en 2010.

Les cuvées d’Erick De Sousa sont encensées pour leur finesse, leur délicatesse et leur fraicheur. Une partie importante des vins sont vinifiés sous bois, récemment Erick a fait fabriquer 2 fûts avec du bois de la foret d’Avize, mais pour gouter les vins il va falloir patienter quelques années.

 

La cuvée UMAMI :

 

Qu’est ce que l’UMAMI :

UMAMI est un emprunt au japonais signifiant « goût savoureux », cette saveur s’ajoute aux 4 saveurs de base, acide, amère, salé et sucré. (UMAI = Délicieux, MI = Goût, UMAMI = Savoureux).

Pour un vin, l’UMAMI s’apparente lors d’une dégustation comme la notion de longueur « CAUDALIE » de profondeur ; de texture ; de relief ; de rondeur ; d’aspérité ; vivacité ; minéralité et sapidité.

Pour Erick De Sousa, la Biodynamie a contribué fortement à faire ressortir la saveur UMAMI sur cette cuvée, notamment par l’augmentation de la vie du sol, du développement des mycorhizes, de la richesse des sucres et de la maturité des acides. C’est donc tout naturellement que lui est venu l’idée d’appeler cette cuvée par le nom de cette 5ème saveurs.

cuvee-umami-desousa

 

Cuvée UMAMI Grand Cru Millésime 2009 Extra Brut.

60% de Chardonnay (Avize) et 40% de Pinot Noir (Aÿ et Ambonnay)

Mise en bouteilles : Mai 2010

Dégorgement : Avril 2013

6690 flacons et 1181 magnums de produit.

 

À l’œil :

Une robe or clair.
Bulles fines.

Au nez :

Le nez nous emmène rapidement dans la gourmandise.
De très belles notes briochées, de fruits compotés suivi d’une belle vinosité.

En bouche :

C’est un vin gourmand avec beaucoup de profondeur et de matière mais toujours avec une belle vivacité.
La trame acide soutient la complexité ce qui nous apporte un très bel équilibre.
En fin de bouche, le registre évolue pour laisser place à quelques notes épicées subtiles ainsi que des notes mielleuses et minérales.

Conseil : Incontestablement un vin de repas, j’imagine par exemple un magret de canard en croûte de parmesan.

Prix : 142€ l’unité (prix domaine)