Cette année la maison Henriot a décidé de sélectionner trois artistes très prometteurs pour travailler et sublimer trois cuvées prestigieuses. Ces cuvées sont composées de 3 rosés millésimés :

Carte blanche à Richard Fauget Rosé millésimé 1988

Le monde de Richard Fauguet part du réel le plus ordinaire pour atteindre l’extraordinaire. Inspiré par Michel Duchamp son monde est basé sur l’usage des objets du quotidien, détournés dans un esprit « Ready made ».

Pour créer son flacon, il a donc joué sur les effets de matières et de contrastes en perforant l’étui d’origine pour lui donner une dimension pétillante et en habillant la bouteille d’une robe métallisée.

Ce Rosé Millésimé 1988 devrait être d’une très belle richesse aromatique sur des notes florales et d’agrumes.

 

 

Carte Blanche à Anne-Laure Sacriste sur le Rosé Millésimé 1989

Anne-Laure Sacriste a pour prédilection le paysage marqué par le romantisme. Elle crée en général sur bois avec des couches transparentes de peinture.

Pour habiller le flacon, elle a choisi de réaliser une superposition de couches irisées qui crée un effet de transparence et de profondeur sur le flacon.

Pour ce millésime 1989 on imagine déjà une teinte orange-rose, des notes de fruits confits exotiques.

 

 

 

Carte blanche au « Gentil Garçon » Rosé millésimé 1990

Le « Gentil Garçon » propose ici un travail sur la représentation des couches géologiques du terroir et sur la minéralité propre à cette cuvée. Les strates sédimentaires sont suggérées sur l’étui par des éléments graphiques déclinés dans un camaïeu de rose irisé et parsemées de gemmes.

On imagine le bouquet fin et puissant qui caractérise ce millésime 1990, puis sur les fruits rouges et baies noires avec des fragrances de fruits exotiques.

 

Vous pourrez retrouver cette collection de magnums chez les cavistes au prix de 220€ le magnum (prix conseillé)