Étiquette : champagne philipponnat

Portrait du Champagne Philipponnat en vidéo

champagne-philipponnat-blason

 

Dégustation : Champagne Philipponnat, Royale Réserve Non Dosé

 

La Cuvée Royale Réserve Non Dosé du Champagne Philipponnat se compose de 65% de Pinot Noir, 30% de Chardonnay et 5% de Pinot Meunier.

Issue d’une base de la vendange 2007 (72%) avec 28% de vins de réserve élevés sous-bois.

Bouteille dégorgée en août 2012.

 

À l’œil :

Or Pâle et lumineux.

Cordon discret et persistant.

 

Au nez :

Le premier nez est subtil avec une dominante de fruits blancs, abricots et pêches blanches.

Il dévoile ensuite d’agréables notes d’abricots sec et d’amandes, puis de fruits exotiques.

 

En bouche :

Attaque vive et fraîche sur des notes citronnées.

Une droiture et une fraîcheur impressionnante, mais pas déstabilisante, un vin sur mesure qui supporte à merveille l’absence de dosage.

Un Champagne racé qui possède une belle maturité.

La finale est marquée par une élégante amertume, sur des notes d’agrumes et d’épices douces.

Un très joli Champagne, élaboré avec précision. Un véritable sans-faute !

 

Prix : Environ 28 € l’unité

 

À la rencontre du Clos des Goisses

Le Clos des Goisses est une parcelle de vigne située à Mareuil sur Aÿ. Elle appartient à la maison de Champagne Philipponnat depuis 1935 et lui permet de faire la cuvée « Clos des Goisses ». La particularité de cette cuvée est que chaque année est millésimé car pour Philipponnat cette parcelle est hors du commun de part son exposition.

En effet cette parcelle de 5,5 hectares bénéficie d’une exposition plein sud, avec une pente de 25% à 40%, le sol est peu profond et laisse très vite place à de la craie pure. C’est ce qui permet aux raisins d’obtenir une bonne maturité même lors d’années peu ensoleillées. Autre particularité, la maison Philipponnat prend garde à ce que l’âge moyen du vignoble reste au dessus de 25 ans pour avoir une qualité de raisin optimum.

Le Clos des Goisses est une parcelle particulière car par sa forte pente elle rend le travail très difficile d’où son nom : Goisses qui vient du vieux patois champenois signifiant  « travail pénible ».

 

L’entrée du Clos des Goisses par la route, les murs de soutènement ont été construit en 1887.

Avec une pente de 30 à 40%, le travail de la vigne ce fait à l’aide de treuil et de filet pour éviter que ceux qui y travaillent ne se blessent.

La mécanisation étant très limitée, seul des petits chenillards reliés à des treuils peuvent passer.

Le Clos des Goisses est divisé en plusieurs petites parcelles, elles sont délimitées par des bornes et ont toutes un nom : Le Chalet, Grands Cintres, La Dure, Collet…

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne