Étiquette : claude giraud

Dégustation : Champagne Henri Giraud – Blanc de Blancs 2002 – Aÿ Grand Cru

La cuvée Blanc de Blancs 2002 Aÿ Grand Cru du Champagne Henri Giraud nous apporte quelques particularités ; elle est très peu millésimée, le dernier millésime étant 1990 (qui est également le premier millésime de la cuvée fût de chêne), l’autre particularité est la provenance de ses Chardonnay, Aÿ, pourtant terroir des grands Pinots Noirs ce Blanc de Blancs nous prouve que le Chardonnay y a également sa place.

Cette cuvée est vieillit en fût neuf de la forêt d’Argonne, fierté du Champagne Giraud.
Pour le moment cette cuvée n’est pas commercialisée, il faudra attendre le 18 juin pour avoir plus ample information sur la commercialisation.


À l’œil :

Couleur or soutenue

Mousse onctueuse et persistante


Au nez :

Premier nez séduisant de par la puissance et la complexité des arômes

Un Champagne très expressif, mais qui sait rester raffiné

Un parfait équilibre entre la vinosité et le boisé

Les notes vanillées apportent charme et douceur


En bouche :

Un premier palais puissant et complexe sur des notes boisées

Un caractère crayeux qui laisse place à une vinosité sensuelle

Une rondeur sur des fruits confits tels que l’abricot et la pêche

Puis de très légères notes oxydatives de pomme et de noix, vraiment merveilleux

Une longueur en bouche interminable qui reste sur les fruits confits

Conseil : A déguster à l’apéritif avec du parmesan ou lors d’un repas avec une poularde cour d’Armoise et citron confit.

Prix : Environ 310 €, elle sera vendu uniquement à l’export

Le Ratafia de Champagne en danger !

 

L’histoire du ratafia de Champagne se trouve au XIIIème siècle, bien avant d’être la délicieuse liqueur que l’on connait actuellement, le ratafia de Champagne était surtout un mode de conservation des jus de raisins, le processus de fabrication est simple, on ajoute de l’alcool dans le jus de raisins ce qui va bloquer la fermentation alcoolique et donc conservée le jus, le sucre et les saveurs acidulés du jus de raisins.

Le nom de ratafia proviendrait de la boisson qui scellait la ratification d’un traité.

 

Pourquoi le ratafia de Champagne est t’il en danger ?

 

Car la décision numéros 110/2008 de la Commission européenne, relègue le ratafia de champagne dans les annexes des décisions concernant le champagne (comme toutes les appellations non protégées). Cela signifie que les jours du ratafia de champagne sont maintenant comptés.

 

Si les Champenois ne réagissaient pas, l’indication géographique ratafia de champagne disparaitrait définitivement le 20 février 2015 sur l’autel de l’Europe.

(Claude Giraud)

Le ratafia de Champagne est un produit régional qu’il faut sauvé, c’est une partie du patrimoine régional de la Champagne qui partirait en fumée.

C’est également une optimisation de la filière Champagne, car celui-ci représente 81% des moûts de raisin disponibles pour avoir une qualité irréprochable et donc pour faire un Champagne qualitatif. Le ratafia lui utilise les 19% restants, car ce moût de fin de pressurage est beaucoup plus fruité et donc plus adapté au ratafia, c’est ce qui contribue également à l’équilibre champenois.

Apportez votre soutien en devenant membre d’honneur de l’association des producteurs de ratafia de Champagne .


Bon de soutient : Ici

Site internet : www.ratafiadechampagne.com

 

Propulsé par WordPress & Blog du Champagne