Le dosage est une des dernière étape de l’élaboration du Champagne.

Il correspond à l’ajout d’une liqueur, appelé « liqueur de dosage » ou « liqueur d’expédition ». Cette liqueur est destinée à arrondir les vins qui le demandent, il est important de doser un Champagne par rapport aux arômes et aux millésimes. Cette mission revient à l’élaborateur qui après dégustations comparatives choisira le dosage.

Dans certains cas le Champagne peut ne pas être dosé pour le laisser s’exprimer librement.

L’Union européenne a fixé la terminologie utilisable pour décrire le type de vin revendiqué en fonction de la teneur en sucre du vin (voir tableau).

Il y a 1 siècle le dosage se faisait en fonction des goûts particuliers de la clientèle étrangère.

Voici quelques exemples de « goûts » suivant les pays :

Goût Russe : Champagne Doux, entre 275 à 300 grammes par litre, avec une telle teneur en sucre qu’aujourd’hui nous les prendrions pour des liqueurs.

Goût Américain : Champagne Sec, entre 17 et 32 grammes de sucre par litre.

Goût Anglais : Champagne Extra-Dry ou Brut compris entre 0 et 17 grammes de sucre par litre.